L'insuffisance rénale chronique ou IRC

March 6, 2018

Nous pensons qu'il est important de parler de cette pathologie qui est quand même la deuxième cause de mortalité chez le chat après le cancer. Les reins étant le point faible de leur organisme.

 

L'insuffisance rénale chronique se traduit par une diminution prolongée et souvent définitive des fonctions rénales, due à une néphrite, un lymphome rénal, une pyélonéphrite ou encore une polykystose rénale...

 

Les premiers symptômes apparaissent souvent lorsque plus des deux tiers des reins sont déjà atteints.

Ils se traduisent par un amaigrissement, parfois des vomissements ou de la diarrhée, le chat boit davantage et urine en grande quantité (l'urine est très claire). Il peut également présenter une grosse fatigue voire de l'hypertension artérielle.

 

Afin de savoir si votre chat est atteint de cette pathologie, il n'y a qu'une solution, demandez un bilan sanguin à votre vétérinaire. Celui-ci permettra de doser le taux d'urée et de créatinine (et parfois le phosphate) dans le sang de votre animal. Plus les taux sont élevés, plus les reins sont touchés.

Le vétérinaire peut également être amené à faire une échographie et radiographie afin de vérifier la taille et la structure des reins.

 

Au stade terminal de la maladie, l'animal ne boit plus, ou presque pas, il peut présenter des ulcères dans la bouche et son haleine sent l'urée. Il peut également présenter des signes neurologiques et tomber dans un coma urémique avant de mourir.

 

Il n'existe pas de traitements qui permettent de guérir l'animal souffrant d'insuffisance rénale chronique, on ne peut que retarder la progression de cette pathologie. Les dégâts aux cellules rénales sont dans la plupart des cas déjà avancés avant même que la maladie soit identifiée . Par contre, votre vétérinaire pourra prescrire un médicament qui permettra de soutenir la fonction rénale (existe en cachets ou en liquide), ce produit devra être administré tous les jours et ce jusqu'à la fin de la vie de l'animal.

Il peut également soigner les symptômes liés à l'insuffisance : antivomitifs contre les vomissements, antidiarrhéiques contre la diarrhée, anti-hypertenseur contre l'hypertension...etc.

On vous recommandera également une nourriture spéciale dite « rénale » (croquettes et nourriture humide) que vous pouvez trouver chez votre vétérinaire ou encore dans certains magasins en ligne autorisés à les vendre.

 

Nous vous recommandons vivement de demander à votre vétérinaire un bilan rénal dès l'âge de 7 ou 8 ans ou au moindre doute (symptômes cités ci-dessus) car plus le traitement est précoce, meilleur est le pronostic de votre chat.

 

Pour les personnes, qui adhèrent aux traitements « alternatifs » ou « complémentaires », il existe des

Solutions qui permettent d'améliorer et de soutenir les reins :

 

  • Diminuer l'apport de nourriture sèche et favoriser la nourriture humide à base de viande blanche (de préférence avec peu d'additifs)

  • On peut également apporter des protéines sous forme d'acides aminés en cachets qui sont immédiatement assimilés par l'organisme et qui fatiguent donc moins les reins

  • Assainir les intestins avec des pro et prébiotiques

  • Apporter de l'huile de krill (riche en acides gras oméga 3)

  • Éventuellement ajouter des traitements homéopathiques adaptés à chaque cas

    Pour cela, n'hésitez pas à vous rapprocher d'un vétérinaire homéopathe qui pourra vous aider à trouver le traitement le mieux adapté à votre animal.

 

Dans tous les cas nous vous recommandons dès le plus jeune âge de votre chat de lui apporter une alimentation saine et équilibrée. Elle doit être riche en protéines et faibles en céréales (éviter les marques de supermarché et les croquettes dites « colorées »).

La qualité de l'eau de boisson est également un point important, elle ne doit pas être trop minéralisée.

 

Mais rien n'est garanti car dans la plupart des cas, l'insuffisance rénale peut être due à un facteur d'ordre génétique et nous n'avons aucune influence là-dessus.

 

Nous espérons que cet article pourra vous être utile.

 

Certaines informations proviennent des livres suivants :

Le petit Larousse du chat et du chaton (éditions Larousse)

Le manuel complet de la santé du chien et du chat de l'auteure Jutta Ziegler (éditions Macro)

 Notre beau Cendre, atteint d'insuffisance rénale chronique et FIV positif

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Faut pas pousser mémé...

October 31, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

October 29, 2019