Notre bien aimé Moutmout...

March 25, 2018

Nous sommes très tristes de vous annoncer le décès de l'un de nos moutons...notre bien aimé Moutmout (comme nous avions l'habitude de l'appeler). 

Il y a quelques années de cela, nous avons accueilli neuf béliers qui provenaient d'une ferme éducative qui avait fermé ses portes. Ses animaux et bien d'autres, devaient finir, après de bons et loyaux services, à l'abattoir! Il était hors de question pour nous de voir ces adorables bêtes finir ainsi. Comme ils avaient été en contact quasi permanent avec l'humain, ces béliers étaient et sont vraiment gentils et doux. 

Sur les neuf, cinq ont pu être placés chez des particuliers et aussi dans des élevages bio (sous contrat bien entendu, pour être sûr que ceux-ci ne finissent pas à la boucherie). 

Les quatre derniers sont restés au sein de notre association...

L'un d'eux, le plus vieux, nous a quittés il y a deux ans, d'une belle mort naturelle. Il restait encore trois boules de laine que nous avons baptisé: Moutmout, Jeb et Shaun. 

Ces trois moutons nous rendent un immense service: ils entretiennent une bonne partie de la propriété car ce sont de très bonnes tondeuses naturelles! 

En plus, ils s'entendent très bien avec les autres animaux de l'association, notamment avec nos chats, avec lesquels ils ont noué des liens particuliers. 

L'hiver dernier, Moutmout a commencé à montrer des signes de fatigue et d'arthrose sur une patte arrière. Cela a duré le temps de la mauvaise saison...lorsque le printemps a pointé son nez Moutmout allait mieux et ce jusqu'à cet hiver. De nouveau il a commencé à avoir des problèmes sur cette patte arrière...nous étions obligés de le lever à plusieurs reprises et ce de plus en plus souvent. Le vétérinaire était venu une première fois, avait mis en place un traitement qui a tenu un temps. Mais Moutmout était de plus en plus fatigué et cette semaine, il a fini par ne plus pouvoir se lever...malgré l'aide de notre présidente. 

Le vétérinaire a été appelé en urgence (car les moutons, comme tout ovin, ne doivent surtout pas rester couchés longtemps au risque d'en mourir) mais après auscultation et analyses, il n'y avait plus rien à faire...la décision a donc été prise d'abréger ses souffrances et de l'endormir. Cela a été un moment très difficile...nous y étions tellement attachés! 

Nous n'oublierons jamais ce gentil mouton, toujours prêt à faire des câlins et si adorable.

 

 

Une gentille boule de laine qui peut à présent reposer en paix.  

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Parce qu'on aime chat!

November 13, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

November 13, 2019

October 29, 2019