Ouf! Je suis sauvé...

June 19, 2018

Chat'lut à tous! C'est de nouveau moi, Fluffy. Je crois savoir que vous êtes au courant que j'ai dû être conduit en urgence chez le docminou hier parce que j'avais franchement vachement mal à mon œil. 

En fait, en me promenant tranquillement dans les champs, je me suis mis un truc dans l’œil...au début je me suis frotté très fort avec la papatte, en espérant pouvoir l'enlever, mais y avait pas moyen. Je suis rentré au Nid et là-bas on a tenté de m'attraper pour m'ausculter mais j'avais tellement mal que je ne me suis pas laissé faire et je me suis enfui.

Après coup je me dis que c'était pas une bonne idée car la douleur n'a fait qu'empirer et mon œil s'est mis à gonfler de plus en plus. 

Bon, je ne tenais plus et j'ai fini par me laisser faire...ben ils ont pris peur les humains en voyant mon œil et ni une, ni deux, j'étais dans l'engin à quatre roues et à la clinique du docminou. 

 

Le doc a tenté de regarder mon œil mais il était tellement enflé qu'il n'y arrivait pas. On m'a donc fait des piqûres...aïe...et on m'a installé confortablement dans une chambre. 

Le lendemain je sentais que mon œil était un peu dégonflé, alors le docminou m'a fait de nouveau une injection et après (comme d'habitude), c'est le grand trou noir! 

Je me suis réveillé et j'avais déjà bien moins mal...ouf! 

Puis on a eu la grande surprise de savoir ce qui était vraiment arrivé: je m'étais mis un épillet dans l’œil! 

 

Peut-être que vous ne savez pas ce qu'est un épillet (comme moi il y a peu) alors j'ai regardé dans le dictionnaire et voilà ce que j'ai trouvé:

 

Les épillets sont des épis de graminées sauvages (le plus souvent Hordeum murinum, ou orge des rats).

Leur (triste) renommée est due à leur capacité à s'accrocher à toute surface filamenteuse (vêtement, mais aussi pelage d'animal), puis à progresser, toujours dans le même sens. Leur extrémité pointue leur permet en outre de perforer les tissus, y compris la peau.

 

Puis j'ai aussi trouvé un petit article intéressant au sujet de nous, les minous:

 

Si votre minou revient du champ d'à côté avec un œil à moitié fermé, ne pensez pas qu'il doit faire une allergie, qu'on va lui mettre le fond de collyre qui traîne dans l'armoire à pharmacie, et qu'on l'amènera chez le vétérinaire si ça ne passe pas au bout de deux ou trois jours : il est très probable qu'il se soit mis un épillet dans l'œil, en particulier sous le corps clignotant, encore appelé "troisième paupière". Il est important de retirer cet épillet aussi tôt que possible (une sédation sera souvent nécessaire), faute de quoi les frottements de l'herbe sur la cornée auront tôt fait de provoquer un ulcère, parfois difficile à guérir, et pouvant conduire, dans les cas les plus graves, à la perforation de la cornée et à la perte de l'œil. Plus rarement, un épillet peut pénétrer dans le canal lacrymal, entraînant une suppuration chronique des voies lacrymales.

Notons que le chat attrape beaucoup moins d'épillets que le chien, mais que lorsqu'on en trouve dans cette espèce, c'est généralement dans l'œil !

 

(Extrait d'un article de la clinique vétérinaire du Calvisson/Villevieille)

 

Vous avez compris, cet épillet est une véritable arme de guerre! Et croyez-moi, ça fait vraiment super mal! 

Ci-dessous la photo de l'arme du crime qu'on m'a retirée de l'oeil!

 

 

 

De mon côté j'ai eu de la chance car le doc a pu l'extraire sans trop de difficulté mais pour certains copains...minous ou toutous...ça se passe parfois moins bien. 

 

Je me retrouve quand même avec un ulcère à l'oeil que l'on doit me soigner avec un collyre, mais j'aurais pu carrément perdre mon oeil au passage. 

 

J'ai pu rentrer chez moi cet après-midi et le temps de ma convalescence on m'a installé dans le chalet "infirmerie" avec mon pote Léon et un nouvel arrivant, Néné, qui prendra quelques minutes pour se présenter prochainement. 

 

Là c'est moi en train de faire un gros câlin...