C'est une fille!

June 29, 2018

Coucou à vous! Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi...c'est le petit Grumeau...ou plus exactement la "Grumelette", ben oui, parce que c'est officiel, je suis une fille! 

C'est pour de vrai car c'est le docminou qui nous l'a dit la dernière fois que je l'ai vu.

Faut que je vous raconte comment ça s'est passé et puis en même temps je voulais en profiter pour vous donner de mes nouvelles et vous dire tout ce qui s'est passé dans ma vie ces derniers temps...parce que y a eu un peu de changement quand même! 

 

Alors la dernière fois qu'on s'est quittés, je venais de partir rejoindre mon frère et ma sœur en famille d'accueil et j'avais eu la chance de trouver une maman numéro 3 (une vraie maman chat) qui avait bien voulu m'adopter et me nourrir...mais voilà, cette belle histoire a été de courte durée car malheureusement ma nouvelle maman n'avait plus assez de lait pour moi et je ne parvenais pas encore à manger par mes propres moyens. J'ai bien des petites quenottes qui poussent, mais je n'arrivais pas encore à m'en servir...ça a bien changé depuis, mais attendez, je mets la charrue avant les bœufs...une chose après l'autre...bon, donc me voilà bien, sans lait et en train de perdre le peu de poids que j'avais pris.

Puis il y avait aussi ce souci avec ma respiration. C'était comme si quelqu'un me comprimait les poumons en permanence. J'avais vraiment du mal à respirer correctement. 

Du coup, voyant que mon état général se dégradait, on m'a vite ramenée chez ma maman numéro deux qui est au Nid et elle a recommencé à me nourrir avec le "biberon", vous savez, le truc avec la mamelle artificielle appelée aussi "tétine".

Je peux vous dire que ça m'a fait un bien fou de pouvoir de nouveau manger à ma faim...ouf! Mais y avait quand même ce problème de souffle...alors maman numéro deux a pris rapidement rendez-vous chez le docminou. 

C'est là que l'histoire devient intéressante car j'étais pas seule dans l'engin à quatre roues qui va à la vitesse de l'éclair. Mes deux copains du Nid, Olly et Owen, m'accompagnaient car ils avaient aussi pris rendez-vous pour leur premier vaccin.

Avec Olly, on a bien ri et discuté sur la route mais par contre Owen...comment vous dire...il a braillé dans nos oreilles tout au long du trajet...c'était une vraie galère sans nom! Je ne sais pas ce qu'il avait, y avait pas moyen de le faire taire, j'en avais mal aux tympans! 

Après cette balade très "sonore", on est enfin arrivés à la clinique du doc et j'ai eu de la chance car je suis pas passée en premier. C'était Olly la plus courageuse, elle a passé le "contrôle technique" les pattes levées et a eu sa piqûre. Pour Owen ça a été un peu pareil sauf que, là encore, il nous en a mis plein les écoutilles. 

Puis ça a été à mon tour. J'avais même pas peur du doc (qui est super gentille soit dit au passage). Elle a pris tout son temps pour m'ausculter et surtout bien écouter mes poumons et mon cœur...et elle a bien entendu un sifflement. Elle a donc décidé de faire une image de mes deux poumons pour voir ce qu'il se passe là-dedans. Elles m'ont fait guili-guili lorsqu'elles ont fait les drôles d'images de moi mais de l'intérieur, c'était trop bizarre. 

En tout cas, tout le monde était très soulagé car le doc n'a rien vu de grave...tout était bien là où il faut et il n'y avait pas de souci avec mon diaphragme (c'était un peu ce que le doc redoutait), ni avec mes poumons (pneumothorax) ou encore mes côtes.

Malgré tout, ce sifflement était bien à l'origine de mes difficultés respiratoires et au final, le doc a conclu à une infection pulmonaire profonde résultant de mon abcès qui avait été bien plus profond que nous l'avions pensé! 

Le gentil veto m'a donné un traitement, que je vais devoir prendre pendant un mois...me demandez pas combien de jours cela fait...c'est connu, les chats n'ont pas une très bonne notion du temps! 

Ce sont des petits cachets que je dois prendre quotidiennement et qui vont faire guérir cette infection que j'ai...enfin, c'est ce qu'elle a dit. 

Je vous épargne le trajet du retour car c'était la même chose qu'à l'aller...faites moi penser à ne plus aller à la clinique avec Owen dans le futur! 

Voilà pour ce qui est de la partie médicale de mon aventure, mais mon récit ne s'arrête pas là car il s'est passé encore un autre truc super dans ma vie.

Il y a quelques jours, j'ai dû faire de nouveau ma valise (j'y ai mis: mon biberon, mon lait maternisé, mes jouets préférés, mes médicaments et quelques croquettes et boîtes de A/D pour ma convalescence) et je suis partie rejoindre une nouvelle famille d'accueil...que j'appellerai maman numéro quatre (ouh! ça fait un paquet de mamans pour un si petit bout de chou comme moi!) et papa numéro un. 

Maman numéro quatre et papa numéro un s'étaient gentiment proposé de m'accueillir le temps de ma convalescence car maman numéro deux, qui est au Nid, a beaucoup à faire avec mes copains et copines.

Du coup je suis venue m'installer chez eux pour quelque temps. Ils sont juste super adorables et en plus, je ne suis pas seule, j'ai une super copine chat qui s'appelle Minnie et aussi des copains toutous, mais que je ne connais pas encore très bien. 

Franchement, je me suis tout de suite sentie très bien dans cette nouvelle famille d'accueil. 

Cela fait maintenant plus d'une semaine que je suis ici et j'ai bien changé. J'ai pris du poids et j'ai bien grandi...faut dire que j'arrive enfin à me servir de mes quenottes et donc je peux aussi manger de la pâtée et des croquettes pour bébés...mais j'aime bien avoir de temps en temps mon biberon, ça me rassure et me fait du bien. 

Les médicaments commencent déjà à faire effet et je peux mieux respirer, ce qui fait que j'ai aussi plus d'énergie pour faire la folle et jouer!

Je sens que je vais enfin m'en sortir définitivement de ces soucis de santé que j'ai depuis que je suis un tout petit Grumeau de rien du tout. 

Je vous mets deux petites photos pour que vous puissiez voir comment j'ai changé et comment je suis bien dans ma nouvelle famille d'accueil. 

 

                                                           Alors, j'ai pas une bouille craquante? 

                Dans les bras de ma maman numéro quatre (à mon arrivée chez eux)

 

Je vous redonnerai d'autres nouvelles plus tard, quand le traitement sera fini...car de toute façon le doc voudra me voir de nouveau pour vérifier que tout est rentré dans l'ordre. Je vous ferai signe à ce moment là. 

Plein de léchouilles à vous et à bientôt,

Grumelette 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Parce qu'on aime chat!

November 13, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

November 13, 2019