Aaaaaatchoum!

November 27, 2018

 Depuis quelques jours nous avons tous pu observer un certain changement de temps: le froid et l'humidité ont fait leur apparition, surtout dans notre belle région! Les températures baissent, les journées raccourcissent et le manque de soleil se fait déjà ressentir...notre système immunitaire en prend un sacré coup! 

C'est "LA" période favorable pour toutes sortes de rhino, grippes, gastro-entérites et autres réjouissances!

Mais nous ne sommes pas les seuls à "subir" ces attaques...nos compagnons à quatre pattes, eux aussi, sont concernés. 

 

Vous en avez peut-être déjà entendu parler...oui, le coryza! Cette maladie très courante qui touche bon nombre de nos adorables boules de poils. 

 

 

Pour en savoir un peu plus sur ce "mal", nous avons invité notre expert en médecine féline, le Dr Hypso qui nous a fait l'honneur de sa présence et qui a accepté de répondre à nos questions:

 

Bonjour Docteur, pouvez-vous nous expliquer ce qu'est exactement le "Coryza"? 

 

"Chat'lutations à vous tous, je suis ravi de pouvoir être là pour lever toutes les interrogations que vous pouvez avoir à ce sujet. 

Commençons donc par le commencement...le coryza, c'est en fait le nom que les docminous donnent à un ensemble d'affections qui touchent la zone ORL du chat. 

Il en existe pas mal dans le genre, mais les plus connues sont: l'herpès virus et le calicivirus qui sont, comme leur nom l'indique, des virus. Puis deux bactéries: Chlamydophyla felis (appelée aussi Chlamydiose) et Bordetella bronchiseptica...vous allez me dire, c'est du charabia médical tout ça!! 

Ben oui, comme toujours on leur donne des noms à coucher dehors, mais en gros, ce sont des maladies infectieuses qui touchent l'appareil respiratoire supérieur...c'est-à-dire: les yeux, le nez et la bouche...mais ces cochonneries peuvent également finir par descendre dans les poumons si cela n'est pas soigné à temps et ainsi provoquer des pneumonies. 

Ces virus et bactéries peuvent agir seuls ou en association, du genre: le calicivirus demande de l'aide à sa copine la Chlamydiose pour attaquer ce pauvre petit chaton! Si, si, ils sont comme ça, sans pitié! 

 

Vous pouvez comparer ça à votre grippe à vous. Elle aussi peut être d'origine virale ou bactérienne...tout dépend du virus ou de la bactérie qui a décidé de vous attaquer. 

Eh bien chez nous les félins, c'est la même chose."

 

Alors du coup, quand on n'a pas de pot et qu'on se chope cette maladie, quels sont les symptômes? 

 

"Les symptômes les plus courants sont: la fièvre, la perte d'appétit, les éternuements, des écoulements au niveau des yeux et/ou du nez, des ulcérations de la cavité buccale (dans la bouche) et parfois un abattement général. 

Je dirais que c'est comme chez vous, les humains, quand vous attrapez la grippe...vous n'êtes pas non plus au top de votre forme physique?? Ben chez nous c'est la même chose. 

 

La transmission se fait principalement par contact direct (nez à nez) et par les éternuements...comme chez vous en fait! Ça se déplace aussi pas mal dans l'air...le truc pas chouette quoi!

Il faut savoir que c'est une maladie très répandue chez les CSLF (Chat Sans Logement Fixe) car les pauvres sont exposés à la dure vie de la rue et leur système immunitaire est affaibli. Puis aussi, ils ne mangent pas à leur faim, sont souvent parasités et vivent en groupe. 

 

Vous avez déjà vu ce qui se passe quand un virus ou une bactérie est lâchée dans un espace confiné dans lequel circulent beaucoup de personnes? Par exemple des classes d'école, des open spaces, voire la salle d'attente des médecins? Ben y' en a un qui arrive avec le microbe ou virus en question et quelques jours plus tard ce truc s'est répandu comme un gros tsunami! 

Encore une fois, c'est pareil chez nous...vous prenez l'exemple du Nid, on est quand même plus de 100 chats là-bas et même s'il y a beaucoup d'espace, il arrive parfois que l'un ou l'autre nous contamine gentiment avec une de ces cochonneries. Il suffit que l'un de nous soit un peu fragile et badaboummm!

Chez les chatons, c'est encore pire!! Ce sont de vrais aimants à maladies ces petits croûtons!

Un peu comme dans une maternelle...un microbe et des papattes mal lavées par-ci et par-là et tout le monde se met à renifler! 

 

Mais pas de panique!! Ce n'est pas la mort non plus...hein...on ne vous euthanasie pas non plus quand vous avez la grippe. 

En général, le docminou prescrit des antibiotiques ainsi que des anti-inflammatoires et conseille également vivement un nettoyage des yeux et du nez qui, parfois, peuvent être collés ou bouchés par les sécrétions. 

Normalement le chat va complètement guérir et n'aura pas de séquelles...cependant...et c'est bien là le hic...c'est que certains chats, notamment ceux qui ont eu des crises de coryza à répétition sans être soignés, peuvent rester "porteur chronique".

Quésako?! Cela veut dire que certains minous peuvent être sujets aux récidives lorsqu'ils sont exposés à un stress (changement de logement, voyage,...). Il faudra alors les remettre sous traitement...ou pas, en fonction de l'intensité des symptômes."

 

Que peut-on faire pour protéger nos compagnons à quatre pattes? 

 

"Il existe maintenant depuis de très nombreuses années un vaccin qui protège du coryza ou en tout cas des infections les plus courantes: herpès virus, calicivirus et Chlamydiose. 

Ce vaccin a lieu à partir de la 8 ème semaine de vie du chaton et un ou deux rappels sont nécessaires dans les deux mois qui suivent (en fonction du laboratoire). Ensuite, votre chat devra retourner chez le doc tous les ans pour son rappel annuel. Ce vaccin est généralement "associé" à un autre vaccin, le Typhus, une autre maladie...terrible...dont je pourrai aussi vous parler à l'occasion si cela vous intéresse. 

 

Sachez cependant qu'il existe beaucoup d'autres souches du coryza et que le vaccin n'est pas capable de protéger à 100% votre boule de poils. Si votre minou est vacciné et en contact avec un autre chat malade, il peut quand même présenter certains symptômes. Ceux-ci seront bien moins importants et ne nécessiteront pas forcément la mise en place d'un traitement. Tout dépend du système immunitaire de votre compagnon et de son état général.

 

Au Nid je le vois bien, certains sont plus fragiles que d'autres et donc, de ce fait, certains de mes copains seront plus facilement malades. 

D'ailleurs, les chats qui n'ont vraiment pas de bol du tout et qui sont FIV (sida) ou FeLV (Leucose féline) sont des cibles faciles pour le coryza. 

 

En résumé: le coryza...ce n'est pas une chose à prendre à la légère et c'est une sacrée vacherie, mais il existe des traitements efficaces si on s'y prend à temps.

C'est bien ça le "mot clé", agir à temps car cette maladie peut, si elle n'est pas soignée, provoquer de très graves séquelles: énucléation suite à un ulcère perforant, gingivite chronique, déviation de la cloison nasale, canal lacrymal bouché,...etc. Dans les cas les plus graves et surtout chez les très jeunes chatons, certains virus comme le calicivirus peuvent même entraîner la mort...oui, oui, ça peut être très grave quand même!! 

 

Si vous êtes du genre à aimer tout ce qui est remède plus naturel, vous pouvez bien entendu complémenter et aider votre compagnon à se débarrasser de ces bactéries ou virus avec: 

-l'homéopathie (trituration ou préparation)

-la phytothérapie

-l'argent colloïdal

-les HE (Huiles essentielles) mais à utiliser avec beaucoup de précaution car les chats sont très sensibles à certaines huiles, cela peut même être toxique pour eux! 

-EPP (Extrait de Pépin de Pamplemousse) pour renforcer le système immunitaire et lutter contre le coryza

...etc. 

 

Cela dit, si les symptômes persistent ou sont importants, il vaut mieux consulter en premier lieu votre docminou qui saura vous conseiller au mieux." 

 

Merci beaucoup, Docteur Hypso, pour toutes ces explications. 

Si jamais les lecteurs ont d'autres questions, ils pourront vous contacter via le mail du Nid:

nidaccueil@yahoo.fr

 

Merci à vous et léchouilles affectueuses à tous les amoureux des animaux!

Dr. Hypso 

Expert en médecine féline

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Faut pas pousser mémé...

October 31, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents