Ouille! Ma gencive...

December 31, 2018

Coucou tout le monde!

Cela faisait bien longtemps qu'on n'avait pas pris le temps de discuter un peu ensemble.

C'est moi, Zorro...vous vous souvenez de moi quand même?! 

Je sais que cela fait un bon moment qu'on n'a pas donné de nos nouvelles, mais on avait bien besoin de prendre quelques jours de repos et on s'est dit qu'à cette époque cela serait parfait. 

Puis depuis que le froid et l'humidité sont arrivés chez nous...oui, oui, c'est un peu typique de notre belle région...certains de mes camarades avaient un peu le rhume et moi j'ai eu aussi un petit souci de santé.  

 

Comme ce souci est malheureusement de plus en plus fréquent chez nous les minous, j'avais envie de partager mon expérience avec vous car peut-être que cela pourra en aider certains. N'oublions pas que je m'y connais en médecine féline, je suis quand même Professeur et Docteur! 

 

Commençons donc par le commencement...l'arrivée des premiers symptômes...c'était il y a quelques semaines, tout allait très bien jusqu'ici, j'avais bon appétit, un beau poil, une pêche d'enfer, la belle vie quoi! Mais depuis quelques jours, j'avais comme une gêne en mangeant...une sorte d'irritation des gencives. Je me suis dit que j'avais un peu trop forcé sur le brossage de mes quenottes, mais plus les jours passaient, plus la douleur devenait intense. 

J'avais de plus en plus de mal à déglutir, même ma propre salive. Du coup j'ai commencé à baver...et je n'osais plus rien avaler car ça me faisait trop mal dans la bouche. 

Puis sont apparus les premiers ulcères...si vous ne savez pas ce que c'est: ce sont de gros aphtes très douloureux. 

Et j'avais aussi très mal au fond de la gorge, vers les amygdales. 

Les humains s'en sont heureusement vite aperçus et j'ai eu droit à un premier traitement. Une piqûre dans le cou...je crois que c'était de la cortisone. Cela m'a fait beaucoup de bien, j'avais bien moins mal et j'ai même pu manger de nouveau...mais malheureusement, au bout de quelques jours, c'est revenu de plus belle...et là j'étais vraiment pas au top de ma forme. 

 

        Là c'est moi quand j'étais pas en forme...ça se voit...quel mauvais souvenir!

 

Comme vous le savez peut-être, je suis porteur d'une maladie qu'on appelle le FIV ou plus couramment "le sida des chats". C'est une maladie immunodépressive qui peut malheureusement entraîner des tas de soucis de santé quand on ne fait pas attention. 

Alors pour ne prendre aucun risque, les humains ont préféré me conduire direction le docminou! 

Il n'a pas mis longtemps à comprendre ce qui n'allait pas, tous les symptômes étaient présents:

- léger amaigrissement

- gencives et fond de gorge rouges

- présence d'ulcères

- mauvaise haleine (malgré le lavage de quenottes!)

- abattement général

Le diagnostic est tombé: une belle gingivo-stomatite!

 

Quésako la gingivo-stomatite?? 

C'est là qu'entre le Pr. Dr. Zorro en action!

Alors, il s'agit d'une affection inflammatoire douloureuse (c'est clair, je confirme! Ça fait sacrément mal!!) des gencives et des tissus de la muqueuse buccale. 

 

Ça vient de quoi??

Cette affection peut avoir diverses origines: 

- léchage de substances toxiques

- mâchonnement de plantes 

- insuffisance rénale

- diabète sucré

- infections virales comme le FIV, FeLV, l'herpès virus, le calicivirus,...

- une réaction immunitaire anormale

Vous aurez compris que cette cochonnerie peut apparaître pour un tas de raisons! 

Il ne faut donc pas hésiter à emmener son compagnon à quatre pattes chez le doc s'il présente certains ou tous les symptômes cités ci-dessus. 

Le doc saura quoi faire, il réalisera sûrement des examens plus approfondis (bilan sanguin, tests de laboratoire,...). Lui seul sera capable de vous dire pourquoi votre chat développe cette affection et comment la traiter. 

Dans mon cas il n'y a pas vraiment de mystère, c'est sans aucun doute mon FIV qui joue un peu sur mon système immunitaire et qui déclenche cette gingivite. J'ai dû avoir un petit coup de mou et hop!! Ni vu, ni connu, je t'embrouille...voilà que cette saloperie débarque sans crier gare! 

 

Malheureusement la gingivo-stomatite devient souvent chronique, mais parfois (je l'ai vu sur certains de mes camarades) cela peut être juste temporaire et guérir définitivement.

C'est un peu différent pour chaque cas...certains seront gênés toute leur vie, d'autres auront des sortes de poussées (à espacements variés) et pour les plus chanceux, ça ne sera qu'un mauvais souvenir après une guérison. 

 

Alors vous allez sûrement me demander ce qu'on peut y faire??

Il n'y a pas trente six traitements possibles...la majorité des docminous prescriront un traitement à base d'anti-inflammatoires (type cortisone ou autre) et d'antibiotiques. Pour certains, il sera nécessaire de procéder à un bon détartrage et même parfois à des extractions dentaires. Pourquoi? Parce que le tartre ou les dents fragiles peuvent représenter des "foyers d'infections" propices à la gingivite. Du coup on fait le grand nettoyage de la cavité buccale afin d'éviter ce genre de phénomènes. 

Pour mon cas personnel, une injection de cortisone et d'antibiotiques (à longue diffusion) aura suffi pour me remettre sur les rails, mais je resterai sûrement sensible de ce côté-là et je ferai sûrement des rechutes...mais bon, je croise les griffes pour que cela n'arrive pas de sitôt! 

 

Si vous êtes plutôt du genre "green", il existe également des traitements parallèles naturels qui peuvent être très efficaces. Il existe en effet des "antibiotiques naturels" très puissants qui peuvent être utilisés sur nous les chats. Ils ne sont pas efficaces aussi rapidement que les antibiotiques chimiques, mais sont tout à fait appropriés pour les affections dites "chroniques" comme la gingivo-stomatite. Patience et persévérance sont les mots d'ordre avec ces traitements! 

- Il y a notamment l'argent colloïdal qui peut être d'une aide précieuse. Il s'agit là d'un mélange d'argent élémentaire très fin et d'eau distillée. Il est connu depuis l'Antiquité pour sa capacité à tuer les germes et est encore utilisé en médecine moderne pour la désinfection des instruments nécessaires à suturer les vaisseaux sanguins du cerveau ou à refermer la boîte crânienne...et bien d'autres utilisations. 

Il est particulièrement facile à utiliser pour les chats car il a un goût très neutre. Vous pouvez le mélanger à la nourriture ou à l'eau de boisson ou encore l'administrer directement dans la bouche de votre animal. Pour les gingivites, il est intéressant (si votre minou est suffisamment coopératif) de nettoyer les gencives avec de l'argent colloïdal (frotter simplement les gencives avec une compresse imbibée d'argent colloïdal). 

- Il existe également l'EPP (Extrait de Pépin de Pamplemousse) qui est fréquemment utilisé. Par contre, son goût amer le rend un peu difficile à administrer...n'hésitez pas à le mettre dans l'eau de boisson. 

- La propolis est également très intéressante pour ses nombreuses vertus médicinales. On sait que les abeilles utilisent cette substance afin de fermer leurs ruches et les protéger des intrus tels que les virus, les bactéries ou les champignons. 

La façon la plus simple est de l'utiliser sous forme de poudre et elle doit être administrée durant plusieurs semaines afin d'être vraiment efficace. ATTENTION à la provenance du produit que vous achetez. Une propolis de bonne qualité doit au moins contenir 90% de propolis pure!

Elle est principalement utilisée pour traiter des affections chroniques telles que: la gingivite, les inflammations des voies urinaires, les angines, les otites, les inflammations gastro-intestinales et aussi respiratoires. Ca en fait des choses!! 

On pourrait citer d'autres substances comme le jus d'aloe vera qui est un bon renforçateur du système immunitaire ou bien d'autres! 

La nature est un vrai trésor!

 

Pour moi cela s'est bien terminé pour le moment, je ne souffre plus et je remange comme avant. Les ulcères ont bien cicatrisé et je ne bave plus non plus. 

Je croise les papattes pour ne pas rechuter de sitôt et j'espère que mon témoignage servira à certains de mes congénères. 

 

        Ah! Me voilà de nouveau en pleine forme! Prêt à commencer cette nouvelle année!! 

 

 

Je tiens quand même à ajouter qu'il est toujours préférable de consulter le docminou en premier lieu car si la crise est sévère, il vaudra mieux agir rapidement par voie chimique afin de soulager le minou...un traitement naturel pourra toujours être envisagé par la suite pour éviter d'éventuelles rechutes ou tout du moins les espacer un maximum. 

Seul un doc peut juger s'il est nécessaire d'assainir la cavité buccale et de procéder à un détartrage ou une extraction des dents. 

Il est important que vous ayez entièrement confiance en votre doc...c'est entre ses mains que vous mettez la santé de votre compagnon! 

Autre chose importante: si vous décidez d'utiliser un remède naturel, parlez-en à votre docminou avant et n'utilisez qu'une seule substance à la fois! Celles-ci peuvent être très puissantes et pas forcément complémentaires entre elles. 

 

Je pense ne rien avoir oublié...hum...non, tout est dit, mais si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'en faire part, je me ferai une joie d'y répondre si cela n'est pas au moment de mes siestes ou mes repas (j'en prends douze par jour). 

 

Je crois savoir que vous, les humains, vous fêtez quelque chose de particulier ce soir...le réveillon du Nouvel an, c'est bien ça?!

Même si j'ai bien du mal à comprendre ce qui vous rend si heureux de commencer une nouvelle année, je vous souhaite à tous que celle-ci soit douce et remplie de bonheur pour vous et bien sûr vos compagnons à quatre pattes! 

 

Nous, avec les copains, on va passer une bonne nuit bien reposante dans nos petits chalets chauffés...et on est bien conscients que c'est grâce à vous et votre présence à nos côtés que cela est possible, alors un immense MERCI à vous de nous tous ici au Nid!!

 

Plein de léchouilles affectueuses,

Zorro  

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Parce qu'on aime chat!

November 13, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents