Quand un rêve devient réalité...

January 8, 2019

Bêêênvenue à vous! J'avais vraiment hâte de pouvoir vous écrire ces quelques lignes...c'est moi, Jeb, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi.

Il y a quelque temps j'étais venu vous annoncer une nouvelle super triste car je venais de perdre mon meilleur ami, Shaun. 

 

J'étais vraiment malheureux depuis son départ, je n'avais plus goût à rien...même les herbes les plus sauvages et savoureuses, celles que je préfère, je n'en avais plus du tout envie. 

Je marchais ici et là, traînant ma peine...toute la journée et me retrouvais le soir, seul dans ma bergerie à penser à tous ces bons moments que j'avais vécus avec Shaun et toute la bande de copains que nous étions à l'époque. 

Je trouvais que la vie était vraiment injuste de m'avoir pris le dernier ami qui me restait sur cette terre! 

Je crois bien que je ressentais les premiers signes d'une profonde dépression...mais ça, c'était jusqu'à ce samedi 5 janvier. 

 

La journée se passait comme d'habitude: petite balade du matin pour se dégourdir les pattes et les onglons, puis petit déjeuner...re-balade de digestion...déjeuner...petite randonnée pour rester en forme...puis goûter....et de nouveau promenade de détente en attendant le repas du soir...

Le soleil était déjà couché lorsque soudainement j'entendis un véhicule à moteur. Jusque-là rien de bien anormal, sauf que ça faisait drôlement du bruit et c'était tout près. 

Bon, vous me connaissez, je ne suis pas du genre courageux alors je me suis dit dans ma tête: "Jeb, ne te mêle pas de ça, reste ici tranquillement, garde tes distances et laisse faire les humains!"

Mais une petite voix, celle de la curiosité a fini par me persuader d'aller quand même jeter un furtif coup d’œil. Il se tramait quelque chose de pas bien net non loin de MA bergerie! 

 

Me voilà, rassemblant tout mon courage, et traversant le bosquet qui me séparait de la bergerie lorsque je vis...des moutons???!! Tout d'abord j'ai bien cru que c'était mon imagination qui me jouait un sacré tour! Un tour pas très sympa...soit dit au passage...après la peine que j'ai eue ces dernières semaines. 

Mais après avoir vérifié une seconde fois (j'avais bien écarquillé mes deux yeux)...non, non, je ne rêvais pas, il y avait bien deux moutons sur mon terrain! 

Je me suis dit: "Mais c'est quoi ce bazar?! Personne ne m'a prévenu que j'allais avoir de la visite!"

Ni une ni deux, je me suis vite fait un petit brushing de laine...histoire d'avoir belle allure et de faire bonne impression...vous comprenez, cela faisait plusieurs semaines que je n'avais pas vu âme de mouton qui vive...sachez que les chats et autres animaux (humains compris) ne maîtrisent pas du tout le langage des moutons! 

 

Après une brève remise en beauté et quelques vocalises (histoire d'éclaircir ma voix...bê...bê...bé...bé...bè..bè...parfait!) je me suis avancé vers ses deux magnifiques chimères!