Un vrai petit bijou...

January 28, 2019

Chat'lut à tous! Je viens ici pour une petite présentation car je suis la petite nouvelle du Nid et j'y suis seulement depuis quelques jours. 

Je suis sûre que vous avez tout plein de questions à me poser: d'où je viens, comment je suis arrivée jusqu'ici...mais ne vous inquiétez pas, je vais tout vous raconter! 

Enfin, tout peut-être pas car je vous avoue que j'ai de très vagues souvenirs de mon enfance, quand j'étais un petit chaton. Je sais juste que je vivais dans un foyer et qu'il y avait d'autres animaux avec moi. Je me suis soudainement retrouvée dans la rue...paf...comme ça, je ne l'ai pas vu arriver. 

Une fugue, un abandon, une perte?! Je ne sais plus trop, j'ai comme un gros trou noir. Peut-être est-ce le choc? Un traumatisme? Aucune idée. 

 

Cela faisait déjà quelques semaines que je traînais ici et là dans les rues et je commençais à avoir la peau de mes petits coussinets tout usée et sale. Moi qui suis à cheval sur l'hygiène corporelle, j'vous raconte pas, mon ego en a pris un sacré coup! Impossible de garder mon beau pelage intact, entre la pluie, le vent...pas facile pour un chat comme moi de rester présentable. 

Je me suis posée dans un jardin pour faire une petite pause.

Mon instinct de minou (oui, on a un radar pour ça!) sentait que cette maison était très accueillante pour les quatre pattes. 

J'ai attendu un petit moment et finalement un humain a fini par me remarquer...faut dire que je ne passe pas inaperçue (sans vouloir me lancer des fleurs). 

Elle s'est approchée de moi (c'était une dame), tout doucement. Peut-être pensait-elle que j'allais avoir peur, mais que nenni, j'ai trottiné jusqu'à ses jambes pour m'y frotter gaiement.

Ah! Enfin quelqu'un qui faisait attention à moi alors que j'étais complètement perdue et sans domicile fixe. 

 

Mon sixième sens ne m'avait pas trompée, cette personne a tout de suite été très gentille avec moi. Au début, elle m'a nourrie et rassurée...puis les jours passants, le froid s'est peu à peu installé et malgré mon magnifique pelage épais, je commençais sérieusement à avoir froid. 

Je ne vais sûrement pas vous apprendre que les chats viennent des pays chauds et non du Pôle Nord!

Nous on aime bien le soleil et la chaleur...les radiateurs, cheminées et compagnie! 

Le froid et la pluie, très peu pour moi! Vous n'imaginez pas le temps que cela me prend de me faire un brushing parfait. 

 

Alors au bout de quelques jours cette très sympathique humaine m'a gentiment accueillie chez elle. 

Oh la la! Quel soulagement de retrouver la douce chaleur d'un foyer et d'être à l'abri et chouchoutée!! J'avais déjà oublié le bien que cela fait...un vrai bonheur. 

Je sais que les personnes qui m'ont recueillie se sont posé des tas de questions: d'où je pouvais venir ou si j'étais peut-être perdue??! Ils ont donc pris des photos de moi, très jolies soit dit au passage et ils ont mis des petits papiers partout dans le quartier et puis ils ont également mis des petites annonces dans les boites lumineuses que vous appelez "ordinateurs". 

Mais malgré tout le mal qu'ils se sont donné, personne n'est venu me récupérer...

                                   

              Comme vous pouvez le voir, je maîtrise l'art du patounage à la perfection!

 

Les jours se sont écoulés et je commençais vraiment à prendre mes marques chez eux.

J'ai retrouvé le bonheur de dormir dans les immenses panières d'humains, appelées aussi "lits"...quel drôle de nom! Quelle douceur et quel confort, totalement incomparables aux nôtres qui sont souvent bien plus petites et dans lesquelles on peut à peine s'étendre sans "dégouliner" en dehors. 

Tout le monde était vraiment super sympa avec moi, j'avais droit à tout un tas de câlins, la belle vie quoi! 

J'avais même oublié que ce n'était pas vraiment chez moi...et c'est là où le Nid entre en jeu. 

L'humaine a contacté le Nid'Accueil afin de savoir comment faire avec moi car ils ne pouvaient malheureusement pas me garder. En plus, il y avait une histoire de numéro ou de tatouage que je n'avais pas ou un truc comme ça?! Je ne sais plus trop, mais ça avait l'air de beaucoup les préoccuper.