Le pourquoi du comment...

January 31, 2019

Chat'lut à vous tous! 

Aujourd'hui nous allons vous parler d'un sujet qui nous tient à cœur et qui est de saison: la stérilisation.

En effet, l'hiver est, à notre sens, LA période idéale pour faire stériliser des chats, qu'ils soient errants ou pas. A cette époque de l'année, les minettes sont bien moins souvent en chaleur (même si depuis quelques années nous constatons que les femelles arrivent à être gestantes même en hiver!) qu'au printemps où bien souvent l'animal est déjà prêt à mettre bas. 

 

Alors soyons honnêtes...un chaton, oui, c'est trop mignon et choupinou...on est bien d'accord! 

Mais pour nous c'est bien souvent une tout autre histoire, surtout lorsque nous récupérons des petits qui sont mourants ou en très mauvais état. Il faut aussi s'avouer que sur le nombre de chatons errants récupérés, le pourcentage de ceux nés d'une mère errante est bien inférieur à celui des chatons abandonnés par des particuliers...ce qui est quand même inadmissible! 

Nous ne sommes pas dupes, nous faisons aisément la différence entre des petits sauvageons et des chatons nés dans un foyer et d'une mère sociable. 

 

De nos jours nous ne pouvons accepter que des milliers de petites boules de poils finissent dans les rues, forêts, poubelles, rivières...et on en passe! 

Nous vivons quand même au 21ème siècle...et pourtant, parfois on en doute...

 

La meilleure et seule solution pour ne pas avoir de naissances indésirables reste la stérilisation. 

C'est à nous tous, propriétaires de chats, de pratiquer le contrôle des naissances de nos jours! 

 

Cette opération se pratique vers l'âge de 5 à 6 mois. Nous conseillons de le faire avant les premières chaleurs de l'animal car vous devez savoir que cela divise par sept le risque de tumeur mammaire. 

Quand on sait que ces tumeurs sont la troisième cause de tumeur chez la chatte et que 90% sont des cancers, cet avantage est loin d'être négligeable! Surtout si on veut garder son animal le plus longtemps possible à ses côtés...et disons-le, c'est un peu le but lorsqu'on prend un petit compagnon...non?! 

La stérilisation réduit également considérablement les fugues, les bagarres et bien entendu le risque de contracter une maladie grave telle que le FIV (sida des chats) ou la Leucose féline. 

 

Et vous pouvez nous croire, à notre niveau on le constate tous les jours...lorsqu'on accueille un animal déjà stérilisé, les chances qu'il soit porteur de l'une de ces maladies est vraiment faible.

Ce sont surtout les mâles et les femelles non stérilisés qui, bien trop souvent, ont contracté ces terribles virus incurables. 

 

Donc, quand on résume les avantages de la stérilisation, il ne faut pas hésiter trop longtemps! 

Quant aux fameuses "légendes urbaines" comme quoi il faut laisser faire une portée à une femelle pour qu'elle soit plus maternelle et donc plus "gentille"...que dire...c'est complètement faux! 

Au contraire, les chats (femelle ou mâle) stérilisés sont bien souvent plus calmes et proches car ils ne sont plus "contrôlés" par leurs hormones.

Fini les vagabondages et fugues, fini les bagarres et donc les frais vétérinaires pour faire soigner son animal suite à une mauvaise morsure ou griffure. 

 

La pilule contraceptive n'est pas non plus une solution sur le long terme.

Tout comme chez nous les femmes, ces hormones ne sont pas très bonnes pour la santé de votre animal, surtout si elles sont administrées durant toute sa vie. Les risques de cancers de l'utérus et de tumeurs mammaires sont largement augmentés avec la prise de contraceptif de ce type. 

Puis d'un point de vue "financier", la stérilisation est bien plus rentable car c'est un acte unique, contrairement au nombre de paquets de pilules que vous devrez acheter pendant 15 à 20 ans!

 

Chez la femelle, l'intervention s'effectue sous anesthésie générale et dure un peu plus de trente minutes. Selon la technique employée par votre vétérinaire, elle s'effectue en pratiquant une incision sur chaque flanc ou une seule sur l'abdomen. Les fils cutanés sont retirés dix à douze jours après l'opération. L'animal ne souffre pas, un traitement antibiotique est administré (souvent par injection) pour éviter les infections. Le seul "risque" reste, comme toute intervention, celui de l'anesthésie...c'est aussi pour cette raison que nous recommandons de la pratiquer vers l'âge de 5-6 mois et non avant. 

 

La stérilisation de la femelle supprime, outre la fécondité, les chaleurs (parfois vraiment insupportables), le risque d'infection de l'utérus (métrite) ainsi que le marquage urinaire sexuel et non réactionnel. 

Que des bons points pour passer à l'acte et le faire sans trop tarder...même si votre chat est déjà adulte, il est toujours possible de le faire. 

 

Sachez aussi que de laisser les femelles avoir leurs chaleurs sans pour autant qu'elles puissent être fécondées (chatte habitant en appartement par exemple) est très douloureux pour elles. 

 

Concernant les frais vétérinaires, comptez une centaine d'euros pour la stérilisation d'une femelle (pour une ovariectomie simple) et environ quatre-vingts euros pour un mâle. Ces tarifs peuvent bien entendu varier en fonction de la clinique vétérinaire que vous consultez.

N'hésitez pas à demander plusieurs devis. 

Et si votre animal n'est pas encore identifié, faites-le faire en même temps, cela vous coûtera moins cher (une seule anesthésie)...il ne faut pas oublier que l'identification des chats est obligatoire et ce pour tout animal de plus de 6 mois!

 

Quelques conseils pratiques: 

- il est préférable de faire stériliser son animal à distance des chaleurs (pour les chats de plus de 6 mois)

- si votre femelle est déjà gestante, votre vétérinaire pourra malgré tout pratiquer une stérilisation (une ovariohysterectomie) mais nous vous conseillons de le faire uniquement lors de la première période de gestation. Si celle-ci est déjà trop avancée, il est plus prudent de laisser la gestation aller à son terme...pour le bien de l'animal. 

 

Nous parlons beaucoup de la femelle mais certains bénéfices concernent également les mâles. 

La castration, dès son plus jeune âge (vers 5-6 mois) permet d'éviter que le matou prenne de mauvaises habitudes telles que; le marquage urinaire (très odorant chez les mâles non castrés), les vagabondages et donc risque de perte, les bagarres très violentes qui peuvent être à l'origine de la contraction d'une maladie grave (FIV et Leucose) ou de frais vétérinaires (soins d'abcès, sutures de plaies,...). 

 

Nous ne souhaitons pas que cet article soit perçu comme "moralisateur" mais plutôt qu'il permette à ceux qui hésiteraient, de franchir le pas et de stériliser leur animal. 

 

Si seulement chaque propriétaire de chat pouvait, à son niveau, permettre un meilleur contrôle des naissances indésirables (et donc moins d'abandons), cela représenterait un immense pas en avant pour la protection animale! 

 

Protégeons-les...stérilisons-les! 

                      La stérilisation...super important...parole de Cléclé! 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Faut pas pousser mémé...

October 31, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

October 29, 2019