Un bien triste mois de février...

February 10, 2019

Chers amis des animaux. 

Il y a quelques jours à peine nous vous annoncions le départ de notre beau Cendre...notre cœur, toujours endolori, doit à nouveau faire face au décès de l'un de nos petits protégés...

 

...La belle Moïra est arrivée chez nous il y a huit ans. C'est une rescapée du Jardin des Halles à Paris. 

Là-bas, les chats avaient, pour la plupart, dû être évacués suite à la destruction du Jardin.

Un chantier immense au milieu duquel ces chats vivaient chaque jour dans la peur et le danger. 

L'association CHADHAL nous avait confié cette belle petite panthère noire ainsi que d'autres copains et copines. 

Moïra s'était très bien adaptée au Nid, c'était une minette très discrète et gentille avec les autres chats. A son arrivée chez nous, elle était terrorisée, mais avec le temps son regard s'est apaisé et elle a pu trouver ses marques.

Pourtant, durant toutes ces années, elle a gardé la crainte qu'elle avait envers les humains et nous n'avons jamais eu la chance de pouvoir la toucher. Vers la fin, elle s'approchait de plus en plus, peut-être pour nous montrer qu'elle nous faisait confiance? Le souvenir de son passé, traumatisant, était toujours présent...ainsi que la méfiance envers nous, les humains. 

 

La jolie Moïra est morte de sa belle mort. Elle a senti que son heure était arrivée et a choisi un endroit à l'écart des chalets, au calme, pour s'endormir à tout jamais. 

C'est ainsi que nous l'avons trouvée...

Elle est partie là où, nous l'espérons, elle a vécu les plus belles années de sa vie.

Cette jolie minette a eu la chance d'avoir une marraine qui a pris soin d'elle durant de nombreuses années...une personne qui a vu en elle ce qu'elle a toujours été: un amour de chat, doux et sensible et nous la remercions. 

 

Elle a rejoint ses autres amis et peut à présent reposer en paix...nous, dans notre peine, nous ne l'oublierons jamais! 

 

Ce petit poème en souvenir à la belle Moïra...

 

CHAT DE POURPRE

 

Ce chat, quel animal discret !
Sa solitude, il la préfère,
Il aime surtout ne rien faire,
Jamais un jeu ne le distrait.

 

Est-il détenteur de secrets ?
Est-il le gardien d’un mystère ?
Comment ferai-je pour lui plaire,
Je l’ignore, à mon grand regret.

 

Mais sur lui je veux bien écrire,
Bien que ne sachant trop que dire ;
Il me réchauffe dans le froid.

 

Félin songeur, sa vie fut belle,
Autant que je me le rappelle,
J’aimerais être un chat, je crois.

 

Par Cochonfucius

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Parce qu'on aime chat!

November 13, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

November 13, 2019

October 29, 2019