Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd...

March 13, 2019

Chat'lut tout le monde!

Aujourd'hui nous souhaitons vous parler du sens le plus développé chez nos amis poilus: l'ouïe. 

On ne sait pas si vous...mais nous on adore tout particulièrement caresser ce petit centimètre carré qui est situé juste derrière les oreilles de nos minous...c'est doux comme un nuage! 

 

L'ouïe du chat est carrément son gros point fort et pour cause, ce sens est bien plus développé que chez l'humain ou le chien. Cela lui permet de pouvoir être un excellent chasseur la nuit...il peut même entendre une petite fourmi marcher sur l'herbe...c'est pour dire à quel point son ouïe fonctionne à merveille! 

L'audition de nos petits compagnons est très sensible aux hautes fréquences. Cela s'explique en partie par le fait que leurs proies préférées soient des souris et que celles-ci ont un cri très aigu. 

 

Parfois cela arrive que votre chat ne réponde pas lorsque vous l'appelez, mais n'ayez crainte, cela ne veut pas dire qu'il entend mal...non, non, juste qu'il n'a pas envie de venir et que ce qu'il fait est bien plus intéressant que vous! 

Certains chats âgés peuvent parfois devenir un peu durs d'oreille et d'autres peuvent venir au monde sourds, comme cela arrive fréquemment chez le chat blanc. 

Si vous avez des doutes sur l'ouïe de votre chat, n'hésitez pas à en parler à votre docminou qui pourra effectuer certains tests. 

 

                                                            "Qui me parle?!"

     Carbone qui est devenue peu à peu dure de la feuille..elle fête cette année ses 17 ans!

 

Afin de s'adapter parfaitement à une vie "nocturne", le chat utilise trois sens dans un ordre décroissant bien défini: tout d'abord l'ouïe, ensuite l'odorat et enfin la vue. 

Ces trois sens lui permettent aisément de chasser en pleine obscurité et de traquer sa proie!

 

Est-ce que votre minou vous attend souvent derrière la porte, dans l'allée ou au bord de la fenêtre lorsque vous revenez à la maison? Vous vous êtes sûrement déjà fait la remarque: "Mais comment peut-il savoir quand je reviens?"

C'est tout simplement parce qu'il reconnait la façon dont vous marchez ou encore le bruit du moteur de votre voiture...et il peut l'entendre de très loin! 

 

L'audiogramme (graphique qui détaille la capacité auditive) du chat se situe entre 40 Hz et 65000 Hz environ, alors que celui des humains s'étend plutôt de 20 Hz à 20000 Hz. 

Cela veut dire que les minous captent bien mieux les sons aigus et qu'ils ont plus de mal à percevoir les sons les plus graves. 

Peut-être est-ce pour cette raison qu'ils aiment beaucoup la gent féminine car ils préfèrent les voix aiguës aux voix graves. 

 

Cela vous est-il déjà arrivé de surprendre votre chat en train de regarder dans le vide...très fixement? On dirait parfois presque qu'il voit un fantôme.  

Dites-vous que votre compagnon entend des bruits, inaudibles pour nous, comme des battements d'ailes d'insecte ou encore les pas d'un petit rongeur. 

Un vrai super-héro notre minou!! 

 

Cependant il est très important de bien entretenir cette partie du corps de votre compagnon. 

Un petit nettoyage régulier (mais pas trop non plus!) est indispensable et peut parfois permettre de déceler à temps certains problèmes de santé:

 

- la surproduction de cérumen 

- la gale d'oreille

- une otite

- un polype

...

 

Le nettoyage:

Pour bien nettoyer le conduit auditif de votre chat ou chaton il est bien de savoir comment est fait cet organe.

En effet, le conduit auditif du chat forme un L. Il débute par une partie verticale pour finir par une partie horizontale limitée par la membrane tympanique. 

Une inspection hebdomadaire est recommandée mais celle-ci n'exige pas toujours un nettoyage! 

ATTENTION! Un nettoyage excessif ou trop fréquent diminue les barrières protectrices et peuvent favoriser les otites. 

 

Comment bien nettoyer les oreilles de son minou...même s'il n'aime pas trop! 

Qu'on se le dise, il est quand même rare de tomber sur des bonnes pâtes. Bien souvent nos poilus n'apprécient pas forcément qu'on tripote l'intérieur de leurs oreilles. 

Si le vôtre se laisse faire...bravo! Vous avez beaucoup de chance!! 

Mais même pour les plus récalcitrants, la meilleure méthode est celle de la "serviette"!

Pour ce faire, enroulez délicatement votre chat dans une serviette afin de laisser dépasser uniquement la tête et installez-le sur vos genoux (ne serrez pas trop, histoire de laisser respirer votre petit compagnon...ça va de soi!). 

Versez quelques gouttes de produit auriculaire (à acheter chez votre vétérinaire, en pharmacie, ...) et massez doucement son oreille. On doit entendre le bruit du liquide qui se répand dans le conduit (splitch...splatch...). 

Lâchez son oreille et baissez-vous aussi vite que possible...on rigole...ou non en fait...car attention aux éclaboussures!

Il est important que le chat se secoue car c'est à ce moment-là que le produit se mélange avec le cérumen et fait remonter le tout à l'entrée du conduit. 

Pour finir, essuyez délicatement l'intérieur de l'oreille avec une compresse stérile (évitez le coton qui peluche beaucoup) et n'utilisez pas de coton-tige car cela tasse les saletés et vous risquez par la même occasion de blesser votre animal s'il bouge. 

Après cette "torture", n'hésitez pas à récompenser votre compagnon pour sa coopération avec des caresses ou encore des friandises...ou même les deux! 

 

Si vous observez quelque chose d'inhabituel: rougeur, mauvaise odeur, pus, cérumen brun ou noirâtre...si votre minou se gratte beaucoup ou qu'il penche sa tête sur le côté, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

 

Plusieurs maladies peuvent toucher les oreilles de votre minou:

 

La gale

C'est une maladie parasitaire qui est due à la présence d'un acarien du "joli" nom de Otodectes cynotis! La gale est très contagieuse et elle se transmet par contact direct entre chats. 

Les plus touchés sont les chatons et les chats vivant en collectivité. 

Ces petites bestioles se nourrissent et font même des bébés dans le conduit auditif externe de nos compagnons à quatre pattes. 

Souvent on peut observer du cérumen brun voire noirâtre, le chat se gratte beaucoup les oreilles ce qui peut parfois même provoquer des "plaies de grattage" derrière l'oreille ou un hématome du pavillon...aussi appelé othématome. 

Le traitement est simple et efficace: après avoir nettoyé l'oreille (ou les oreilles) de votre minou, une pommade est appliquée (préparation acaricide) dans le conduit pendant environ deux à trois semaines afin de couvrir la totalité du cycle du parasite. 

Pour les chats les moins "coopératifs", il existe à présent des pipettes qui agissent également contre la gale d'oreille, n'hésitez pas à demander dans votre clinique vétérinaire. 

Deux pipettes, à quinze jours d'intervalle, seront à appliquer à la base du cou (là où le chat ne peut pas se lécher). 

                                                 On vous présente: l'otodectes cynotis! 

 

L'othématome

L'hématome du pavillon ou othématome est un amas de sang qui apparaît entre le cartilage et l'enveloppe du cartilage du pavillon de l'oreille. 

Nous avons écrit un petit article à ce sujet car l'un de nos petits pensionnaire a déjà été touché par ce phénomène. 

Cette poche de sang est souvent due à un traumatisme ou encore suite au grattage (gale d'oreille).

Le traitement se fera uniquement chez le docminou. Celui-ci devra aspirer le sang et faire un bandage compressif de l'oreille. Si cela ne suffit pas, il devra alors inciser le pavillon pour évacuer l'hématome puis suturer la peau au cartilage de l'oreille (technique de l'éponge). 

 

                             Le beau Léon avec son othématome...avant son opération

 

L'otite externe

Elle est due à une inflammation du conduit auditif externe. 

Elle est favorisée par la présence de parasites (gale), bactéries, champignons, levures et même parfois par la présence de corps étrangers (épillets,...), une allergie ou pire: une tumeur ou un polype. 

Les symptômes sont: une oreille rouge et douloureuse. Il s'en écoule un liquide nauséabond (purulent) de couleur variable. 

Vous devez dans tous les cas consulter votre docminou qui effectuera les examens nécessaires:

- examen à l'otoscope

- examen au microscope du contenu de l'oreille

- parfois, si cela est nécessaire: une mise en culture du contenu de l'oreille

- parfois une radiographie est indispensable voire un scanner 

- en cas de tumeur ou de polype: une biopsie

Les traitements sont variés et dépendent de l'origine de l'otite:

il peut s'agir d'un simple traitement antibiotique ou encore antiparasitaire, antifongique, anti-inflammatoire. Dans le cas d'un corps étranger, d'une tumeur ou d'un polype, une chirurgie sera sûrement indispensable. 

 

Tumeur cutanée

Parmi les tumeurs cutanées de l'oreille, le carcinome épidermoïde ou encore épithélioma spinocellulaire, est une des plus fréquentes. 

Elle affecte le bord des pavillons auriculaires du chat, là où la peau est la plus fine et le poil clairsemé. 

Cette tumeur touche plus fréquemment les chats blancs ou ceux qui ont les oreilles blanches...mais aussi les chats roux. 

On l'observe surtout chez les chats à partir de 9 ans, mais elle peut apparaître avant. 

La tumeur apparaît tout d'abord sous forme de croûtes qui s'ulcèrent peu à peu et se mettent à saigner. 

Le seul traitement efficace est l'amputation d'une partie ou de la totalité du pavillon auriculaire touché. 

Afin d'éviter cette maladie, n'hésitez pas à appliquer un écran total sur les oreilles de votre animal (surtout s'il est de couleur claire et qu'il aime se prélasser au soleil). 

 

                  Bianca, 10 ans cette année, touchée par un carcinome de l'oreille gauche

                                                      bien visible sur cette photo

                            Bianca après son amputation partielle du pavillon auriculaire

              Le beau Vani, candidat potentiel au carcinome...nous le surveillons de près!

 

Le bon conseil que nous pouvons vous donner: comme l'ouïe est le sens le plus important de votre chat ou chaton, n'hésitez pas à y jeter un coup d’œil de temps à autre, à bien en prendre soin et au moindre souci, à consulter un vétérinaire. 

 

Nous espérons que ce petit article aura pu vous en apprendre un peu plus sur nos adorables compagnons à quatre pattes!

En tout cas une chose est sûre...les loulous du Nid doivent avoir les oreilles qui sifflent à force de parler d'eux! 

 

    Le beau Noé, touché par des polypes. Il n'a plus de conduits externes et est quasiment sourd

 

 

Chat'leureusement,

L'équipe Nid'Accueil

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche