Appelez-moi Homère...

March 20, 2019

Biéééénvenue à vous chers humains! Il est sacrément temps que je vienne enfin me présenter à vous. Comme vous avez déjà pu le lire dans le titre, mon nom est Homère...mais pas le Homère le poète grec auquel vous pensez sûrement...moi je suis plutôt du genre "clown de service". 

En tout cas c'est comme ça que ceux qui me connaissent me décrivent. Un vrai boute-en-train! 

J'ai pour habitude d'être toujours de bonne humeur et de voir les choses de manière très positive...le verre à moitié plein et non vide...si vous voyez ce que je veux dire?!

De nos jours la vie n'est déjà pas toujours marrante, alors autant en tirer le meilleur, on ne vit qu'une fois, vous ne pensez pas?

 

                                            Vous trouvez pas que je suis bogoss?

 

Vous voulez sûrement savoir comment et pourquoi j'ai atterri au Nid?

Mon histoire est semblable à celle de beaucoup d'autres de mes amis ici. J'ai été élevé par les humains depuis que je suis un tout petit chevreau. N'ayant pas eu de maman, ce sont les Hommes qui m'ont nourri au biberon et de ce fait j'ai tout de suite été très très proche d'eux...proche au point qu'ils me laissaient vivre avec eux dans leur maison. Il n'y avait d'ailleurs pas que moi car j'avais un frère qui, lui aussi, a reçu la même éducation. Nous vivions également avec des toutous, très gentils, qui nous tenaient compagnie. 

Là je pense que vous vous dites: un bouc dans une maison, ce n'est pas banal! Je ne vous le fais pas dire!! 

Je ne peux pas dire que j'ai eu une enfance malheureuse car j'étais bien traité et j'ai reçu beaucoup d'affection mais au fond de moi (mes instincts naturels), je savais bien que ma vie n'était pas celle d'un vrai bouc...vous voyez? 

Puis un jour, j'ai été mis à la porte, mon frère aussi. Il a fallu que l'on trouve un nouveau foyer. 

Mon frangin a rapidement trouvé une place de son côté mais pour moi cela était un peu plus compliqué. 

Puis, grâce à l'intervention de merveilleux humains, j'ai été transporté jusqu'au Nid.

C'était il y a un peu moins d'une semaine. 

 

                                                    Une vraie bouille de clown 

 

Comme je suis un bouc très optimiste, je me suis dit que c'était là ma chance de recommencer une toute nouvelle vie! 

Je me suis tout de suite senti chez moi, d'ailleurs tout le monde a été très sympathique avec moi.

J'ai immédiatement fait connaissance avec les deux toutous de l'association: Galya et Fidji. Mais bizarrement elles n'avaient pas l'air de savoir ce que je suis...étrange non?  

J'y ai découvert plein de copains dont je ne connaissais pas l'existence: notamment les chats, des tas de chats...parfois sympas pour certains, d'autres fois un peu moins...en fait ça dépend de leurs humeurs...ils sont très caractériels! 

Puis des moutons...je crois qu'ils me ressemblent un peu...en moins sexy bien sûr, on est d'accord!

Il y a deux filles et un garçon, mais je n'ai pas retenu leurs noms, désolé.

Ils sont tout de suite venus vers moi mais j'avoue que j'ai eu un peu peur au départ et moi tout ce que je voulais c'était aller dans la maison de l'humaine...normal quoi...retrouver mes bonnes vieilles habitudes de bouc de maison!

Mais je me suis rapidement rendu compte que j'allais devoir revoir certaines de mes exigences à la baisse car la dame du Nid m'a gentiment expliqué que j'allais devoir apprendre à vivre comme un vrai bouc de campagne. Comment ça un bouc de campagne?! A aller se balader les onglons dans l'herbe et la boue?? Vous êtes sérieux là? 

Je crois que je n'ai pas vraiment le choix et je ne vous dis pas, c'est un vrai challenge pour moi car quand on n'a rien connu d'autre que le confort d'une maison, c'est pas facile de changer. 

 

La première nuit a été une angoisse pour moi. On m'avait mis une espèce de truc jaune (qu'on appelle paille), à même le sol dans un abri. Je n'avais ni mes repères ni mon frère...j'étais pas rassuré du tout et j'avais plus du tout envie de devenir un "vrai bouc de campagne"!

J'ai donc fait ce que ferait tout bon bouc comme il se doit lorsqu'il a peur...j'ai béguèté (c'est comme ça qu'on appelle notre cri au cas où vous ne le sauriez pas) toute la nuit! 

L'humaine, la pauvre, est venue au moins six ou sept fois pour essayer de me réconforter, ce qui me faisait très plaisir mais moi ce que je voulais vraiment, c'était aller avec elle dans sa maison! 

 

Bref, après avoir réussi à survivre à cette première nuit, une nouvelle journée très ensoleillée a débuté et j'ai pu en profiter à fond! 

J'ai fait connaissance avec plein de gentils humains qui sont venus me tenir compagnie jusqu'au soir. 

Je peux vous dire que je me suis éclaté toute la journée...j'étais à nouveau moi-même et j'ai bien fait rire toute la galerie! 

Après cette magnifique après-midi, j'étais drôlement fatigué et du coup, le soir j'ai pu me reposer sans avoir trop peur. 

J'étais super fier de moi et je me suis dit que c'était finalement pas si mal que ça de faire dodo dehors comme un vrai bouc de la campagne! 

 

                                  C'est un truc à manger que t'as là?! Allez, montre! 

                                                     J'aime beaucoup les câlinous! 

       Hé! Est-ce que quelqu'un aurait la clé pour rentrer? C'est quoi ces portes pour les nains?!  

                   Mais attends! Je vais t'aider à faire le ménage...je ne suis pas comme ça

                                                        Je suis le maiiiiitre du Nid!!!! 

             "Tu vois Panama, c'est comme ça qu'il faut faire...et en plus c'est trop bon."

                                             "Il est fou ce bouc...pff!" Panama 

 C'est celle-là que tu veux déplacer...attends, bouge pas, je m'en occupe personnellement...

 

Je crois bien que finalement je vais réussir à m'y faire à cette nouvelle façon de vivre...j'espère en tout cas! 

Cela dit, je reste et resterai un grand amoureux de la race humaine. Sans eux je ne serais pas devenu celui que je suis aujourd'hui, je leur dois beaucoup! 

Mais à présent j'entame une toute nouvelle tranche de ma vie et je compte bien en profiter! 

 

J'espère bien que j'aurai l'immense plaisir de faire votre connaissance et je vous dis à bientôt pour d'autres nouvelles de ma personne. 

                       Après une journée bien remplie, une petite sieste s'impose! zzzz

 A biééééntôt!

Homère (ex bouc domestique...tout nouveau bouc de campagne...et fier de l'être!)

 

Petit message de l'association:

Nous souhaitions ajouter un message "d'avertissement" qui s'adresse à toutes les personnes qui envisageraient d'accueillir ou qui accueillent chez eux des animaux de ferme ou sauvages. 

Parfois, nous en sommes conscients, nous devons intervenir pour sauver des animaux en les nourrissant au biberon ou des animaux qui ont besoin de soins. 

Cependant, pour le bien de l'animal adulte que ce petit être va devenir, soyez toujours conscients de l'élever dans le respect de ses instincts naturels. 

Un bouc n'a rien à faire dans une maison...ce n'est pas un chat ou un chien! 

Sans le vouloir ou le savoir, vous lui faites plus de mal que de bien...il a besoin de grandir dans un environnement qui se rapproche le plus possible d'un environnement naturel et ce n'est donc certainement pas l'intérieur d'une maison. 

C'est peut-être "rigolo" ou "mignon" mais pensez à l'équilibre de cet animal. 

Nous le constatons encore une fois sur Homère. Ce bouc est devenu tellement "dépendant" des humains qu'il ne sait même pas ce qu'est une vraie vie de bouc ou comment il doit se comporter avec d'autres animaux. 

Pour Homère, ce qu'il est en train de vivre...retrouver un environnement naturel...est une "souffrance" pour lui, il le ressent comme un "abandon" car on ne lui a pas appris à se débrouiller seul. 

 

C'est une noble démarche de venir en aide aux animaux...mais il est important de garder en tête qu'ils vont grandir et que nous nous devons de les faire évoluer dans ce sens.

L'environnement dans lequel un animal va grandir détermine beaucoup de choses dans sa vie future et dans son équilibre comportemental et psychologique.

C'est aussi ça respecter les êtres vivants qui nous entourent! 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Parce qu'on aime chat!