Roulement de tambour pour....

April 25, 2019

Chat'lutations à vous, chers humains! Je me prénomme Panama et ce mois-ci c'est mon histoire que je vais vous conter. 

Peut-être que certains d'entre vous m'ont déjà aperçue au Nid car cela fait déjà un bon moment que je loge dans cet endroit fort sympathique. Je dirais même qu'en années d'humains cela fait pile dix ans que je suis ici! Vous voyez, depuis le temps maintenant que je côtoie les Hommes, je sais comment vous faites pour compter le temps qui passe! Pas mal, non?! 

 

                                                Me voici dans toute ma splendeur!

 

J'avoue que je ne suis pas du genre très expressif, ni même à aimer venir me câliner dans vos jambes, mais cela est surtout lié à mon passé.

J'ai donc pris mon courage à quatre pattes et je viens narrer mon histoire aujourd'hui dans l'espoir que ce qui m'est arrivé, n'arrivera plus jamais...

 

On dit souvent que nous, les félins, n'avons pas une bonne mémoire mais je ne suis pas vraiment d'accord avec ça. Je me souviens très bien comment ma vie a commencé comme si c'était hier! 

En fait, ma théorie est que nous nous souvenons très bien des souvenirs très douloureux et de ceux qui nous remplissent de joie...tout ce qu'il y a entre les deux, ça ne compte pas vraiment de toute façon.

Pour ce qui est de nos mauvais souvenirs, c'est aussi une manière pour nous de nous "protéger" d'une certaine façon contre ceux qui nous veulent du mal...une sorte d'autoprotection si vous préférez. Mais parfois nos traumatismes sont si profonds, que nous n'arrivons plus trop à faire la différence entre les humains qui sont gentils et ceux qui sont une menace pour nous...c'est un peu ce qui s'est passé pour moi personnellement. 

 

Il y a fort fort longtemps, comme je vous disais plus haut, à peu près dix ans, je vivais ma vie de jeune minette errante.

D'ailleurs je suis née d'une maman qui, elle aussi, n'avait pas de domicile fixe. 

Nous étions tout un groupe de chats qui vivait au même endroit, un lieu que vous, humains, appelez une "maison de retraite". 

C'est en fait un endroit où les humains viennent vivre lorsqu'ils sont âgés et qu'ils ne peuvent plus rester chez eux. C'est le genre d'endroit que nous, félins, n'avons pas...même si, à mon sens, le Nid est un peu une maison de repos pour minous...mais c'est mon opinion à moi, hein! 

Bref, vous pensez peut-être que nous étions choyés et aimés à cet endroit?

Et bien justement, c'était tout le contraire! 

Chaque jour nous nous demandions si c'était le dernier pour l'un d'entre nous car oui, beaucoup de nos compagnons perdaient la vie. 

Les dangers étaient divers et variés car les humains qui travaillaient là-bas étaient très imaginatifs...nombreux se sont fait tuer à coup de carabine ou encore par un gros coup de pelle...ou tout autre instrument de torture à leur disposition. 

Puis certains jeunes chatons qui réussissaient à "survivre" dans ce milieu très hostile finissaient encore vivants dans les poubelles ou hachés menu sous l'engin de mort que vous appelez: tondeuse à gazon! 

Heureusement notre groupe était très soudé et ce grâce au plus sage et plus âgé de nous tous: Samy...un vieux matou qui avait réussi à survivre dans cet enfer (je ne sais comment) durant de très nombreuses années! Il était toujours là pour nous tous, il nous protégeait comme il le pouvait et n'hésitait pas à donner sa ration de nourriture, souvent récupérée dans les poubelles, aux plus jeunes d'entre nous. 

Je me souviens qu'il montait la garde afin de nous prévenir dès qu'un danger...donc un humain...approchait. 

On peut dire qu'il a été "notre protecteur". 

 

J'ai donc grandi sur ce site en pensant que tous les humains étaient une grosse menace pour moi et pour mes amis.

J'ai appris à être très vigilante et rapide...dès que l'un d'eux s'approchait, je me sauvais en prenant mes pattes à mon cou! C'est sûrement pour cette raison (et parce que je courais vachement vite) que j'ai réussi à m'en sortir. 

Le jour de notre sauvetage a été le plus beau jour de ma vie! Mais qu'est-ce que j'ai pu être stressée!! Ben oui, imaginez, vous luttez pour survivre et du jour au lendemain vous vous faites avoir en pénétrant dans une cage piège...j'ai bien cru que ma dernière heure avait sonné! 

Il faut dire qu'on avait tellement faim...notre estomac grognait famine et lorsque nous avons senti cette bonne odeur alléchante de thon, on n'a pas pu résister...quitte à ce que ce soit notre dernier repas de condamnés. 

 

Après ça, mes souvenirs se mélangent un peu. Comme je vous disais plus haut, certains détails peu importants finissent par s'effacer de notre mémoire. 

Tout ce dont je me souviens est que j'ai dû faire un tour chez le doc pour des soins car on n'était pas en très bon état. 

Les carences alimentaires avaient fait des ravages sur nos petits corps. J'avais également les oreilles et les dents abîmées par la gale et le manque de nourriture. 

J'en paie d'ailleurs à ce jour encore les conséquences! Je n'ai plus de quenottes dans la bouche et j'ai encore subi une intervention pour mes oreilles il y a peu de temps. 

Donc, après être passée par la case "docminou" je me suis retrouvée ici même, au Nid! 

 

A l'époque nous étions plusieurs de notre groupe à avoir été accueillis dans ce lieu idylique: il y avait Foxy, Camille, Orpéa, Gipsie, ma pomme sans oublier le beau Samy, notre sauveur à tous!

J'étais super contente de retrouver mes amis et surtout de voir que Samy, lui aussi, avait pu être récupéré et qu'il allait pouvoir enfin vivre en paix, comme nous tous. 

Enfin, c'est pas vraiment ce que je me suis dit tout de suite...car au départ je ne savais pas vraiment ce que je devais penser de ce nouvel endroit. Mais très vite j'ai pu faire connaissance avec les autres minous du Nid et ils m'ont rapidement rassurée sur le fait qu'ici on ne craignait plus rien! 

 

                                                            A mon arrivée au Nid

 

Je crois que c'est ce jour-là que ma vie a réellement commencé!

Je ne vous cache pas que les premiers temps je restais très craintive vis-à-vis de tous les humains que je pouvais croiser ici...mais les années passant j'ai fini par comprendre qu'ils ne me voulaient aucun mal. 

Pourtant j'ai beau le savoir, je n'arrive pas à me débarrasser de cette peur que j'ai en moi...celle qui ne me quittera peut-être jamais? Il m'arrive parfois encore de faire des vilains cauchemars et de me réveiller en sursaut me demandant si ma vie au Nid n'est pas qu'un rêve.

On peut dire aussi qu'avec le temps j'ai appris à "cohabiter" avec mes protecteurs et à ne plus être terrifiée en leur présence. 

Je ne sais pas si un jour je serai assez en confiance pour me laisser approcher...mais pour moi cela n'a pas grande importance. 

Ma vie au Nid est parfaite, je me suis fait beaucoup d'amis et j'apprécie cette liberté que nous avons tous ici. Nous mangeons à notre faim et je dois bien avouer que le cuisinier du Nid est franchement doué!

Contrairement à mes autres compagnons d'infortune qui sont partis bien trop tôt...j'ai réussi à me refaire une petite santé, même si elle reste assez fragile. 

Orpéa, Gipsie, Camille et Foxy n'ont malheureusement pas eu autant de chance que moi et sont décédées quelques années après leur arrivée...Quant à notre sauveur Samy, lui, a pu vivre un bon moment à mes côtés. Il était pourtant bien malade: diabétique et porteur du Sida des chats, mais cette nouvelle vie lui a redonné un vrai coup de fouet!

Il a pleinement profité de cette deuxième chance que la vie lui avait offerte et il a été choyé et aimé par la protectrice du Nid. Son départ a été très douloureux pour nous tous...mais au moins il aura été heureux! 

                                                Mon amie Foxy...comme elle était belle!

 

                                            Foxy et moi en pleine sieste...le bonheur! 

                                            Voici le beau Samy, notre sauveur...

                                   ...lui a toujours beaucoup aimé les humains...

                                    ...et a pleinement profité de sa vie au Nid!

               

De mon côté, j'espère pouvoir profiter encore un peu de cette merveilleuse vie que j'ai et de tous mes amis qui m'entourent et m'apportent tant de joie et de bonheur! 

 

Et si je pouvais faire rien qu'un voeu dans ma vie, ce serait que plus jamais aucun de mes congénères ne vive ce que nous avons traversé...je ne le souhaite à aucun être...ni même aux humains! 

 

A présent que nous nous connaissons un petit peu mieux, je vous remercie d'avoir pris le temps de lire mon histoire et vous dis merci!

Peut-être à un de ces quatre au Nid...mais de loin, hein...on est d'accord! 

 

                               Petite photo de nous trois...que de bons souvenirs...

                                  Je dédicace ce récit à tous mes compagnons disparus 

 

Coups de tête affectueux (enfin, imaginez quoi),

Panama

 

message de l'association:

La belle Panama n'étant actuellement pas encore parrainée, si vous avez été touchés par son histoire et que vous souhaitez la parrainer, vous pouvez le faire ici

 

Merci à vous pour votre aide précieuse!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche