Il y a comme un problème de tuyauterie...

April 30, 2019

Chat'lut tout le monde! C'est moi, la belle Yona, vous savez, la panthère noire qui fait partie des trois mousquetaires?! Vous ne vous souvenez peut-être plus, ce que je comprendrais tout à fait car il y a un de ces mondes qui arrive au Nid! Ca se bouscule littéralement au portillon! 

 

Je me permets de venir bavarder un petit peu avec vous car il m'est arrivé un truc et j'avais besoin de le partager avec quelqu'un. 

Mon copain Hercule était venu il y a quelques jours pour vous raconter notre aventure chez le docminou et je pensais vraiment que cette visite allait être la dernière avant un bon bout de temps...eh bien même pas! Je m'étais bien mis la griffe dans l'oeil sur ce coup-là car après seulement quelques dodos voilà que je me suis de nouveau retrouvée à la clinique! 

 

                                            Me voici, me voilà...vous me reconnaissez?! 

Bon, il est vrai que depuis un certain temps je ne me sentais pas très en forme mais j'avais mis ça sur le coup du stress et du changement.

Au cas où vous l'ignoreriez, nous, les chats, on est drôlement sensibles au changement...peu importe lesquels, ça nous met mal à l'aise à chaque fois. Ah mais j'vois bien votre petit sourire en coin...eh bien oui, on aime que notre vie soit rythmée par de petites habitudes et que chaque journée se ressemble. 

C'est bon pour notre état psychologique et émotionnel. C'est d'ailleurs pour ça qu'on aimerait beaucoup voter pour qu'enfin les humains arrêtent de changer les heures en fonction des saisons! Mais sérieux, c'est quoi cette façon de faire?! Ca nous dérègle complètement à chaque fois!

Et ne vous plaignez pas après qu'on vient vous sortir de la panière avant l'heure! 

 

Je m'écarte un peu du sujet dont je voulais vous parler absolument...pardonnez-moi. 

Déjà bien avant mon arrivée au Nid j'étais sous le choc de ce que nous avons traversé.

Je me sentais perdue et je n'arrivais pas à me détendre. Pour preuve: j'ai commencé à me lécher de manière compulsive le bidon et les cuissots jusqu'à m'en arracher les poils. J'avais une de ces allures...mais c'était plus fort que moi.

Puis j'étais un peu lasse de tout, envie de rien, un ras le bol de la vie en général...

Et pour couronner le tout, j'avais vraiment très mal à la vessie, plus que d'habitude.

Dès que je faisais la petite commission ça me brûlait terriblement là-dedans, j'étais obligée de serrer très fort les crocs pour que ça passe. Du coup j'osais même plus boire un coup de peur de devoir recommencer à faire pipi...un vrai cercle vicieux! 

 

Heureusement les humains qui s'occupent de nous s'en sont assez vite rendu compte et hop, j'étais déjà dans l'engin en métal direction le doc. 

Là-bas j'ai été accueillie très chat'leureusement, ce qui m'a tout de suite mise à l'aise.

Le doc était déjà au courant de mon petit souci de tuyauterie et a tout de suite fait les examens nécessaires: prise de sang, échographie,...etc. 

Je dois dire que ça a été vite fait mais super bien fait! Le doc a été très doux et gentil avec moi, je lui en suis très reconnaissante parce que j'avoue que j'étais quand même un peu stressée de ce qu'il allait découvrir. 

                                           Mais il est où ce taxi? J'ai envie de rentrer...