C'est encore moi!

June 24, 2019

Chat'lut les amis!

C'est encore moi, Raimu. Vous allez vous dire: "Mais il s'incruste drôlement celui-ci...!" et vous aurez bien raison.

Mais vous savez, c'est pas drôle de vieillir, c'est moi qui vous le dis. 

Pour vous la faire courte: à l'heure où je vous écris, je suis de nouveau à la clinique du docminou. Pourquoi? Parce que depuis quelques dodos j'étais de nouveau pas bien dans mes poils. 

J'avais très très mal à mon arrière-train et je me suis mis de nouveau à tousser. 

C'est simple, ça a commencé le jour où il y a des humains qui viennent pour faire le grand nettoyage de nos maisonnettes. 

Elles se sont assez vite rendu compte que je n'étais pas au mieux de ma forme car j'arrivais à peine à tenir sur mes papattes. 

J'avoue qu'au départ j'ai mis ça sur le compte de la chaleur, car il faisait vraiment super lourd...puis finalement un des humains m'a mis un truc dans le derrière...super pas agréable...puis j'ai bien compris qu'ils étaient tous super inquiets pour moi, il faut dire que les humains ont du mal à cacher leurs émotions! 

 

 

Apparemment j'avais de la température et ajouter à ça ma toux et mon problème de boiterie, les humains étaient aux quatre cents coups! 

Ma protectrice a tout de suite été chercher une piqûre pour m'aider à faire baisser ma fièvre et j'peux vous dire qu'elle pique vachement bien parce que j'ai rien senti du tout, une vraie pro! 

Au bout de quelques heures j'allais un chouille mieux mais c'était pas encore ça.

 

Le soir je me suis fait un petit encas et après j'étais vraiment fatigué alors j'ai été me coucher tôt dans mon petit pavillon individuel. 

J'dois bien avouer que je n'ai pas passé une nuit très reposante, cette douleur ne me quittait pas et j'avais beau me tourner dans tous les sens, rien n'y faisait. 

Le lendemain matin, l'humaine qui s'occupe de nous est venue me voir et m'a parlé très doucement pour me rassurer et me remonter un peu le moral. 

J'étais un peu mieux, l'injection de la veille avait fait un peu effet...il faut vous l'accorder, vous avez des produits qui fonctionnent drôlement bien! 

 

Le soir d'après j'ai eu de nouveau droit à une piqûre...histoire de m'aider à mieux me reposer. 

Malgré tous les efforts de ma protectrice, j'avais encore et toujours des douleurs dans mon arrière-train...ça tirait, ça pinçait...l'horreur quoi! 

 

Puis c'était ce matin y a mon taxi qui est arrivé...vous savez, nous les chats, on a un sixième sens pour ça, on sent quand les humains veulent nous emmener quelque part. 

Moi ça ne me dérange pas car comme je le disais dans mon précédent récit, j'aime bien aller dans l'engin à roues. 

J'ai donc été installé dans la "voiture" (c'est ainsi que les humains appellent cette chose en métal) et en route pour le doc! 

J'vais vous faire une petite confidence...j'étais pas tout seul à partir chez le docminou...un autre copain m'a accompagné mais je ne peux pas vous en dire plus car il m'a demandé de garder le secret! 

Ca sera la surprise pour vous plus tard!! 

 

Arrivé à la clinique, toute l'équipe m'attendait déjà...faut dire que c'est déjà la...une...deux...trois...quatrième fois que j'y vais! 

Le doc (mais pas le même que la dernière fois) a pu me voir assez rapidement. Il m'a tout d'abord ausculté et ensuite je suis parti faire un tour dans le bas de la clinique où on m'a placé sur un truc qui fait des photos de mon corps...je crois que vous appelez ça une "radio". 

Heureusement ça ne fait pas mal du tout, en tout cas j'ai rien senti! 

Par contre, vu la tête du doc, j'ai tout de suite su que les nouvelles ne seraient pas très rassurantes...et pour cause...il a tout de suite pris son espèce d'appareil pour parler à ma protectrice. 

Dans sa voix je savais bien que c'était du sérieux, ça m'a fait des frissons sur tout mon petit corps. 

Le doc a découvert l'origine de mon mal: un sarcome situé au niveau de la hanche droite qui semble déjà bien évolué...en gros c'est une masse maligne qui est en train de m'emporter à petit feu. 

Il n'y a plus rien à faire, je suis condamné et j'ai cru comprendre que vu la chose, il ne me reste plus trop de temps. 

 

Pour le moment je suis encore chez le doc. Il me garde encore pour un dodo car il me donne des médocs pour me calmer les douleurs. Ces médicaments me permettront de tenir encore un peu le coup...je ne sais pas pour combien de temps mais je préfère vous prévenir tout de suite...j'ai pas envie de me laisser aller. Je compte bien profiter du temps qu'il me reste avant de tirer ma dernière révérence. 

 

Même si je suis encore un peu sous le choc de cette annonce, une chose est très claire dans ma tête: il est hors de question que vous soyez trop tristes pour moi, d'accord? Je sais que vous, les humains, vous êtes de vraies madeleines quand il s'agit de nous dire au revoir. 

Cela me ferait de la peine de savoir que vous avez pleuré à cause de moi! 

 

Moi je suis très reconnaissant de la deuxième chance qu'on a bien voulu m'offrir au Nid...je ne vous cache pas que j'aurais voulu en profiter un peu plus longtemps que ça...mais bon, on ne choisit pas tout dans la vie! Puis j'ai déjà eu beaucoup de chance de ne pas rester dans la rue, sinon je n'aurais pas connu le bonheur de cette vie que j'ai depuis quelques mois ici. 

Je suis du genre à voir la gamelle de lait à moitié pleine et non à moitié vide, je suis comme ça, un vrai optimiste! 

 

Je crois que ce qui va le plus me rendre triste, c'est de laisser tous mes potes et aussi tous les humains qui ont été tellement adorables avec moi! En plus je venais tout juste de trouver une marraine à moi...la vie est parfois injuste! 

 

Je ne sais pas si j'aurai encore la possibilité de correspondre avec vous avant que...vous savez...alors je tenais à vous dire que je vous suis très reconnaissant de m'avoir permis de vivre la vie que j'ai depuis que je suis au Nid. 

Même si mon début de vie n'a pas été facile, je peux me dire que je partirai de ce monde sans regrets ni rancune. 

 

Enfin, pour le moment je suis encore là, hein, donc bon, soyons positifs et disons nous que je vais encore voir quelques matins se lever! 

                                       

 

Je vous laisse, je vais me reposer un petit peu. 

Plein de léchouilles affectueuses à vous et à plus tard,

Raimu 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Faut pas pousser mémé...

October 31, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

October 29, 2019