La la la...Il jouait du piano debout...

July 21, 2019

Chat'lut tout le monde! 

Je me nomme Piano et je suis sûr que certains d'entre vous penseront direct à la célèbre chanson de Michel Berger...mais on ne m'a pas appelé ainsi parce que je chante bien...quoique ma voix soit plutôt agréable, sans vouloir me vanter...mais parce que je suis un joli matou noir et blanc, comme les touches d'un piano...vous voyez?! 

 

J'ai la tête d'un bon matou des rues et c'est d'ailleurs là qu'on m'a trouvé...dans la rue!

Mais même si cela est difficile à concevoir, avant ça j'étais un chat de famille, en tout cas de ce que je me souvienne. D'ailleurs, j'aime beaucoup les bipèdes! 

Cela dit, je ne sais pas ce que j'ai bien pu faire de mal pour me retrouver dans la rue? J'ai beau chercher, je n'arrive pas à savoir pourquoi?! J'ai pourtant toujours été très sage et très affectueux...puis j'ai toujours bien accompli mon rôle de matou en défendant mon territoire...

                                  

                                                              Chat ch'est ma bouille!

 

Justement à ce sujet...je crois que j'y allais un peu fort parfois. Mais il faut comprendre aussi que ce n'est pas une mince affaire en tant que mâle entier de défendre ce qui vous appartient! 

C'est un job à plein temps et parfois on est obligé d'y aller à gros coups de pattes et de quenottes. 

En général j'en sortais toujours vainqueur...quoique avec quelques blessures par-ci par-là...comme on peut le voir à présent sur mon visage et mon oreille. 

On a rien sans rien...hein...c'est comme ça qu'on dit chez les bipèdes?! 

Je crois qu'à force de vouloir agrandir mon territoire et de mettre des peignées aux chats du quartier, je me suis fait un peu "trop" remarquer mais pas dans le bon sens du terme. 

J'ai bien senti que les humains étaient quelque peu énervés à mon sujet...mais en même temps je ne faisais que mon devoir et suivre mon instinct! 

 

Un jour, des dames sont venues me voir...je pensais que c'était juste pour des caresses ou encore une bonne gamelle...mais que nenni! 

Elles m'ont enfermé dans une caisse avec un grillage et m'ont transporté dans une espèce d'engin à quatre roues...ces mêmes engins qui peuvent vous aplatir en moins de deux si vous n'y faites pas attention lorsque vous marchez tranquillement sur la route. 

 

Je ne savais pas vraiment ce qu'elles avaient prévu à mon sujet et j'avoue que je n'étais pas vraiment rassuré. 

Puis nous sommes arrivés devant un endroit qui m'était complètement inconnu.

C'est seulement par la suite (une fois au Nid) que j'ai su que c'était un lieu qu'on appelle "clinique vétérinaire" et c'est là où habitent les docminous, ceux qui soignent les minous comme nous...on pourrait penser que c'est cool, mais c'est également eux qui suppriment notre virilité, si vous voyez ce que je veux dire...et ça c'est déjà bien moins cool! 

 

Donc une fois émasculé (et non, je n'ai pas envie d'en parler...c'est encore trop frais) les deux très gentilles humaines m'ont de nouveau amené dans un autre endroit qui est le Nid. 

On m'a tout d'abord installé dans une petite maisonnette en bois, bien aménagée et avec, en prime, une petite terrasse totalement privative. Puis il y a tout un tas de bonnes choses à manger...et on peut manger à notre faim!! C'est formidable et croyez-moi, j'en profite un max! Dès que j'en ai l'occasion, je demande "gentiment" un truc à me mettre sous la quenotte. Je mange tellement que les humains soupçonnent que je ne suis pas seul dans mon intestin...apparemment il peut y avoir des petites bêtes, appelées vers, qui peuvent se sentir comme chez eux dans notre corps...beurk, rien que d'y penser ça me retourne l'estomac! Du coup, pour être sûr de m'en débarrasser, les bipèdes m'ont mis un truc dans le cou qui est censé zigouiller les indésirables!! 

Bref, je me suis senti tout de suite chez moi ici. Je n'ai même pas été stressé...pourtant, nous les chats, on est souvent très angoissés au moindre petit changement. 

Les bipèdes ici sont franchement très sympas et pas radins en ce qui concerne les gratouilles. Cela me convient très bien car j'adore qu'on me gratouille. 

La seule chose énervante, c'est que je n'avais pas le droit de sortir...MOI, chat des rues qui aime tant ma liberté et mon autonomie! 

J'avais beau m'exprimer (vocalement parlant), y avait rien à faire! Les bipèdes venaient me parler tranquillement mais moi j'y comprenais rien à ce qu'ils me disaient!!

 

                                    Chat ch'est moi quelques jours après mon arrivée... 

                                   ...et chat ch'est moi sur ma terrasse privative! 

 

Puis, il y a quelques jours, je ne sais pas ce qui leur a pris, ils m'ont de nouveau conduit chez le docminou...oui, oui, rebelotte...comme si la première fois n'avait pas été suffisante! 

Là-bas on m'a mis un truc sous la peau, je crois que c'est une "puce" mais pas une puce qui pique et qui démange...non, un petit grain qui permet de savoir qui tu es et où tu habites. Je trouve ça assez pratique comme système parce que comme ça, même si les humains ne vous comprennent pas, ils peuvent toujours retrouver votre famille. Si seulement tous les minous avaient ça!! On serait bien moins nombreux dans la rue, perdus et parfois loin de chez nous! 

Le doc m'a aussi fait une injection...plus précisément le "vaccin", ce fameux produit qui nous protège de pas mal de vilaines maladies. 

 

Après ça, j'ai pu rentrer au Nid et ma grande récompense a été de pouvoir enfin sortir dehors!! 

Bah si j'avais su ça avant, j'y serais allé depuis longtemps!

Quel bonheur de sentir de nouveau l'herbe entre mes coussinets...sentir le soleil sur ma tête...un pur moment de plaisir! 

 

Depuis, je découvre peu à peu mon nouvel environnement, mes nouveaux colocataires et si vous saviez combien il y en a!! J'ai même pas assez de griffes pour tous les compter! 

Et pas que des minous comme moi, mais aussi des toutous, des espèces de bêtes avec de la laine et bien d'autres encore! 

Tous semblent plutôt bien vivre ensemble et c'est vraiment rassurant pour moi. 

 

Je lutte encore un peu contre mes hormones qui me poussent à cracher un peu tout le monde...mais j'y travaille et espère que d'ici quelque temps, moi aussi je vivrai en harmonie avec tout ce petit monde. 

Quant aux humains, ils sont vraiment gentils et rien que pour eux, je ferai tout mon possible pour que mes anciens "démons" ne réapparaissent pas! 

 

Je serai très heureux de faire votre connaissance si toutefois vous êtes de passage par ici, n'hésitez pas à demander Piano...ou Nono pour les intimes! 

                                         

                                                                     A bientôt!!

 

Léchouilles et coups de tête affectueuses à vous tous,

Piano dit "Nono"

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Parce qu'on aime chat!

November 13, 2019

1/4
Please reload

Posts Récents

November 13, 2019