J'ai un truc à vous dire...

September 23, 2019

Chat'lut les amis! Bon alors moi je m'appelle Poppy et j'ai un tas de choses à vous dire et comme, à l'heure où je vous écris ces quelques lignes, je ne suis plus au Nid, j'ai été la prem's à pouvoir venir vous parler.

Oui, parce que j'ai envie de m'entretenir sérieusement avec vous d'un sujet qui me tient à coeur...mes copains et copines du Nid! 

                                                       Coucou ch'est moi!! Poppy!

 

Ah! Excusez-moi, je ne suis pas polie...dans ma hâte, j'ai complètement oublié de me présenter un peu. Je suis moi-même arrivée au Nid avec mon frangin Pablito, alors qu'on était des petites boules de poils d'à peine trois semaines. On est orphelins de mère et de père, on ne sait pas vraiment pourquoi on s'est retrouvés là où on était mais en tout cas on a eu beaucoup de chance qu'une bonne âme nous trouve et qu'elle nous amène au Nid'Accueil. 

Pour tout vous dire, avec mon fréro on s'était retrouvés coincés derrière un mur, le truc improbable, et impossible pour nous, petits grumeaux, de pouvoir se sortir seuls de cette situation! 

Je me souviens pourtant que notre mère s'est occupée de nous au début...je me souviens de sa chaleur, de son bon lait...mais pourquoi nous sommes-nous retrouvés seuls au monde?! Je ne saurais pas vous le dire. 

Malheureusement, lorsque nous sommes arrivés ici, nous étions déjà bien malades. Moi j'avais plein d'aphtes dans la bouche, ça faisait affreusement mal et du coup j'avais un peu de mal à manger les premiers temps. Pour mon frère Pablito c'était encore pire, chez lui c'était même descendu au niveau du derrière...si vous voyez ce que je veux dire...il avait grave la courante le pauvre et du coup le cucul rapidement en mode "chou-fleur". 

Bien heureusement les bipèdes du Nid et notamment notre protectrice a tout de suite pris les choses en main et nous a donné ce qu'il fallait pour que notre santé s'améliore.

Chez moi ça a été assez rapide, quelques dodos plus tard c'était le jour et la nuit dans ma bouche et les aphtes étaient déjà en train de cicatriser, mais pour mon petit frangin Pablito, cela a pris plus de temps...ben oui, comme j'vous le disais, c'était quand même descendu jusqu'en bas!! 

Du coup, dès le départ, il a été un peu plus sur ses gardes...faut dire qu'il est un peu parano mon frèro...à peine on l'approche qu'il sursaute! Une petite mauviette...mais une gentille petite mauviette! Attention! On parle de mon frère, pas de n'importe qui!! Moi j'ai le droit de dire que c'est une flipette...pas vous! 

                                        Ch'est moi à mon arrivée...

                                 ...et mon frangin Pablito quand il était tout petit!

 

Une fois complètement rétablis, on a vite pris nos petites habitudes. On n'était pas tout seuls dans notre petite maisonnette en bois. Il y avait bien d'autres copains et copines et ils ont tous été super sympas avec nous. L'accueil a vraiment été très chat'leureux! 

Moi j'adorais m'éclater avec mes deux meilleures cop's: Aquarelle et Pilule. Alors là! On a fait les quatre cents coups ensemble! A nous trois, on était invincibles! 

On s'amusait à inventer tout un tas de nouveaux jeux super rigolos et franchement, ça a été une chouette période de ma vie. 

La toute première à être partie, c'était ma copine Pilule. Cela nous a vraiment fait mal au coeur de devoir lui dire au revoir, mais on savait que c'était pour qu'elle habite dans sa nouvelle famille...alors on n'a pas pu être trop tristes non plus car c'était pour son bien! Puis on s'est juré craché qu'on allait garder le contact grâce aux réseaux sociaux et tout et tout. 

Puis ma seconde cop's, Aquarelle, a eu aussi la chance de rejoindre sa nouvelle famille quelque temps plus tard. Oui, elle aussi a eu la chance de tomber sur des bipèdes super chouettes qui ont bien voulu l'accueillir chez eux. 

 

Moi, à ce moment-là, je savais déjà que j'avais trouvé une humaine à moi car cela faisait déjà plusieurs fois qu'elle venait me voir et franchement ça avait tout de suite fait clic entre nous! 

Par contre je devais d'abord grandir un peu et passer par la case docminou...vous connaissez un peu la musique!

 

Après quelques semaines d'attente et deux allers-retours chez le doc j'ai enfin pu intégrer mon tout nouveau chez moi! Et vous savez quoi? Ben j'étais pas toute seule...non, non, non!

Ma gentille bipède avait déjà tout prévu et pour éviter que je m'ennuie à mort, elle avait pris la décision d'adopter un autre minou, la petite Priska! On a eu l'occasion de faire connaissance toutes les deux quelques jours avant mon départ car je devais prendre aussi l'habitude de vivre avec des toutous...ah oui, parce que je ne vous ai pas tout dit, mais mon humaine a aussi des toutous. 

Moi cela ne me dérange pas du tout, je me dis que plus on est de fous, plus on s'amuse! 

 

Depuis j'ai donc quitté le Nid...non pas sans une petite larme à l'oeil...oui, parce que d'une part j'ai passé un moment inoubliable là-bas et d'autre part parce que je suis un peu peinée de devoir laisser derrière moi tous mes copains et copines...et c'est justement de ça que je voulais vous parler! 

 

Franchement, ce qui me ferait vraiment super méga plaisir, c'est de savoir que tous mes amis ont eux aussi trouvé une famille d'adoption! 

Alors oui, je suis d'accord avec vous, on ne peut pas tous être aussi exceptionnels que moi: belle, intelligente, amusante et hyper sociable...mais bon, faut laisser la chance à tout le monde, vous ne pensez pas?  

 

Du coup j'avais envie de vous parler de mes copains et copines qui attendent toujours sagement de trouver quelqu'un qui les aimera pour la vie! 

 

Ben si ça ne vous dérange pas, je vais commencer avec mon frangin Pablito...parce que ça m'a fait drôlement mal au coeur de devoir le quitter. Après tout c'est mon petit frèro, mon sang, ma seule famille! 

Alors oui, je suis d'accord avec vous, à première vue on le trouve super mignon avec sa petite bouille rousse adorable et son petit regard qui ferait fondre n'importe qui. Mais c'est aussi un petit être très sensible et très émotif. Il a été un peu plus traumatisé que moi par l'abandon qu'il a subi et il est donc très dans la retenue. Mais j'vous assure, une fois qu'il est en confiance et qu'il vous connaît, il est vraiment super adorable! Il lui faudra un bipède très patient, qui prendra le temps de le laisser venir à son rythme et qui de préférence n'a pas de minis-bipèdes car Pablito a peur des cris. 

En tout cas j'espère vraiment qu'il trouvera, lui aussi, son bonheur, il le mérite tellement! 

 

                       Regardez-moi cette bouille...il est pas adorable mon Pablito?!