On a été obligé de se dire adieu...

November 23, 2019

Chers amis du Nid,

Nous voilà ici pour vous annoncer le départ de l'un de nos petits pensionnaires adorés: le doux Vani.

Un autre petit ange qui nous quitte afin de rejoindre tous ceux qui nous ont déjà quittés auparavant. 

 

Vani était arrivé chez nous il y a bientôt dix ans. Avec d'autres malheureux, il avait fait le très long voyage depuis la Guadeloupe jusqu'en Bourgogne afin d'échapper à une mort certaine. 

A l'époque, le refuge Marie-Galante avait envoyé un immense SOS car ils étaient débordés par de très nombreux sauvetages et n'avaient pas les moyens, ni même la capacité (ou les lieux), de faire face à toute cette misère animale. 

 

Nous avons ouvert nos portes...et notre coeur...et avons accueilli une dizaine de chats. 

Certains étaient très jeunes, d'autres, comme Vani, déjà adultes. 

Les plus jeunes ont eu la chance de trouver assez rapidement des familles aimantes, mais les adultes, très craintifs, sont restés au Nid. 

Certains d'entre eux étaient très malades et ont nécessité des soins importants, comme notre bel Angel qui s'était fait broyer les deux pattes arrière par des chiens errants. 

 

A son arrivée, Vani était intouchable, il avait eu un passé très difficile et ne faisait pas confiance en l'humain...qu'il considérait comme un danger. 

Il s'était lié d'amitié avec une autre petite rescapée de Guadeloupe, Minouchon, qui elle aussi était très sauvage. 

Ces deux minous étaient devenus inséparables...on ne voyait pas l'un sans l'autre. 

 

Puis au bout de quelques années, Minouchon est tombée gravement malade, les reins...et elle nous a malheureusement quittés. 

Cela a été un énorme choc pour Vani qui était très déprimé. Nous avons eu peur qu'il se laisse aller...mais heureusement il a eu la force de reprendre le dessus et c'est aussi à cette époque qu'il s'est rapproché de nous. 

Nous avons pu le caresser pour la première fois...ce fut un moment inoubliable! 

Ce chat, tellement terrorisé et traumatisé par l'Homme nous avait enfin offert sa confiance. 

 

En vieillissant, Vani a eu quelques soucis de santé: il a été nécessaire de lui extraire certaines dents abîmées et il souffrait également d'une malabsorption intestinale qui nous obligeait à le faire voir de temps à autre au docminou. Les symptômes étaient souvent les mêmes: perte de poids soudaine, affaiblissement général, perte de poils...en général un traitement à base de corticoïdes suffisait pour que tout rentre dans l'ordre....jusqu'à il y a peu. 

 

Durant l'année 2019, nous avons été obligés de conduire Vani à plusieurs reprises pour ses soucis intestinaux. Jusqu'à présent il arrivait toujours à se refaire une santé, mais on sentait bien qu'il restait très fragile. 

Il y a une semaine, Vani a soudainement demandé à rentrer à la maison, alors que cela n'était pas du tout à son habitude. Pour nous ce fut le premier signe...un signe qui ne trompe pas! 

Nous l'avons conduit rapidement chez le doc afin qu'il effectue les bilans sanguins habituels. 

Le verdict est tombé rapidement et nous étions tous sous le choc: Vani était atteint d'un lymphome gastro-intestinal et il était en phase terminale...il ne lui restait plus que quelques jours à vivre. 

Ce lymphome a également induit une sévère insuffisance rénale alors que jusqu'à présent ses reins avaient toujours très bien fonctionné. 

 

Ce jour-là, nous avons souhaité récupérer Vani pour le ramener au Nid...nous n'étions pas prêts à lui dire au revoir. 

Mais les jours qui ont suivi, Vani a arrêté de se nourrir...il perdait peu à peu toutes ses forces...et dans son regard nous avons pu lire qu'il était fatigué de vivre...il nous demandait de le laisser partir.

Afin de lui épargner des souffrances inutiles...le coeur lourd...nous lui avons dit adieu...il est parti paisiblement. 

 

Les mots ne suffiraient pas pour décrire Vani: il était doux, affectueux, gentil avec ses congénères et tous ceux qui l'entouraient. C'était un chat facile à vivre, toujours partant pour recevoir quelques caresses ou encore un bon coup de brosse! 

Avec son regard d'un bleu limpide, il faisait craquer bon nombre de visiteurs et avait même réussi à charmer non pas une, mais deux marraines qui toutes deux prenaient soin de lui! 

 

Nous espérons de tout coeur que les années qu'il a passées au sein du Nid ont pu lui faire oublier toute la misère vécue. 

Qu'il a été heureux parmi nous...comme nous avons été heureux d'avoir le droit de partager sa vie!

 

Il ne quittera jamais notre coeur et nos pensées. 

 

Ces quelques mots sont pour toi...

 

L'intime confiance du chat

 

Ni Hellène bavard, ni le brutal Romain,

N'ont su gagner du chat la confiance intime.

Son coeur qui vaut beaucoup et qui beaucoup s'estime,

Fuit la société du rustre et du gamin,

 

Seule, la vieille Egypte a trouvé le chemin

Qui nous ouvre l'accès de ce coeur magnanime.

Son culte solennel fut un pont sur l'abîme

Entre la bête auguste et l'animal humain.

 

Trente siècles durant, du haut de ses pylônes,

Le chat vit à ses pieds la majesté des trônes

Et le front prosterné du Pharaon vainqueur.

 

Un peuple en pleurs suivait ses pompes mortuaires

Pour sa tombe on sculptait l'onyx des sanctuaires

Il sut par nos respects que l'homme avait un coeur.

 

Hippolyte Taine, A trois chats, douze sonnets, La société, 1883

 

                                                        Repose en paix doux Vani

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche