On ne s'en lasse pas!

April 8, 2020

Bonjour à vous tous! 

Tout d'abord, nous espérons que vous allez tous bien et que cette période de confinement n'est pas trop difficile à vivre pour vous. 

C'est justement dans ces moments-là que nous sommes encore plus conscients de la chance que nous avons de partager notre vie avec nos animaux! 

Ils savent, mieux que n'importe qui d'autre, nous rassurer, nous consoler, nous occuper...nous apporter l'affection et la sécurité! 

Profitons donc de ces instants de complicité et de promiscuité pour développer davantage notre relation avec nos petits compagnons! 

 

Vous le savez, nous aimons partager avec vous les nouvelles de nos adoptés.

Il n'y a rien de plus plaisant pour nous que de recevoir des photos ou des messages venant de nos anciens petits protégés et de les savoir bien dans leurs papattes! 

Cela nous donne toujours le sourire et une pêche d'enfer! 

 

Comme en ce moment on a bien besoin de moments de quiétude et de légèreté, voici les dernières nouvelles reçues de nos adorables quatre pattes...bonne lecture...

 

Nous avons eu l'immense joie de recevoir des nouvelles d'un ancien pensionnaire dont nous n'avions pas beaucoup parlé sur les réseaux sociaux. 

Son nom est Oliver et il n'était pas arrivé seul au Nid l'été dernier. Lui et sa copine Ondine avaient été abandonnés sans soins des semaines durant dans un appartement. 

C'est grâce au voisinage, alerté par les miaulements et les odeurs nauséabondes émanant de ce logement, que le maire a pu intervenir et libérer ces deux pauvres chats. 

Cela faisait plus d'un mois que les chats étaient seuls, sans nourriture ou soin, dans ce logement laissé complètement insalubre. 

Les deux chats et plus particulièrement la femelle sont arrivés à l'association dans un état général plus que préoccupant. 

D'une maigreur extrême et en état de choc, nous avons même pensé que la petite Ondine ne s'en sortirait pas...

Pour survivre, les deux chats avaient réussi à boire de l'eau croupie (WC, évier,...) et de ce fait avaient tous deux une diarrhée chronique et des vomissements très importants. 

Après avoir été auscultés en urgence par le vétérinaire, ces deux adorables chats ont été placés en isolement jusqu'à ce que le propriétaire soit retrouvé...car oui, ces deux chats étaient identifiés et pourtant, nous n'avons jamais pu mettre la main sur celui qui les avait "achetés" dans des élevages et ainsi laissés pour morts! 

Un huissier a même été commissionné pour retrouver trace de cet individu, mais sans succès. 

 

Ces deux gentils Maine Coons sont restés des mois durant en soins à l'association.

La petite Ondine a eu beaucoup de difficultés à se refaire une santé. Notre présidente l'a soignée jour et nuit afin qu'elle tienne le coup. Elle a été également la plus affectée par ce qu'ils avaient tous deux vécu. 

Elle avait très peur à l'approche de la main et se mettait tout de suite en mode "soumission". 

Quant au majestueux Oliver, comme il était plus grand et plus "costaud" que sa copine, il a eu moins de mal à se remettre de ce qu'il avait subi. 

Au bout de nombreux mois, nous avons dû prendre une décision pour eux. Ils avaient repris du poil de la bête et ne pouvaient plus rester isolés dans le chalet. Les Maine Coons sont des chats très proches de l'Homme et ils ont besoin de beaucoup d'attention. 

Ondine commençait sérieusement à déprimer et il était hors de question pour nous, après les avoir sauvés et retapés, de les voir de nouveaux malheureux. 

 

S'en est suivie une longue démarche administrative afin de mettre les chats au nom de l'association, de les mettre en règle (stérilisation, vaccination,...) et de pouvoir les placer dans des familles responsables et aimantes. 

Comme Ondine avait une santé fragile et que cette race de chat peut développer des soucis de santé divers (gingivite chronique, inflammation chronique de l'intestin et surtout une maladie génétique cardiaque appelée HCM qui peut être facilement détectée grâce à une échographie cardiaque), nous avons préféré lui faire subir des examens de santé supplémentaires afin de s'assurer qu'elle ne souffrait d'aucune de ces maladies. L'écho cardiaque était bonne et normale, la prise de sang n'a rien révélé non plus. Seule une légère gingivite lui a été détectée mais là encore, vu les circonstances et les nombreuses carences dont elle avait été victime, cela n'était pas inquiétant mais à surveiller. 

 

Pour la belle Ondine le placement s'est fait par un pur hasard de la vie et sur un immense coup de coeur. C'était comme si le destin avait placé cette personne sur le chemin de cette douce minette et que les deux étaient faites l'une pour l'autre!