Né sous une bonne étoile...

Coucou les humains,

On m'a dit que c'est ici qu'il faut venir pour se présenter, alors me voilà!

Vous attendez sûrement que je vous donne mon nom...mais je vais vous décevoir car je n'en ai pas.

Pour le moment on me nomme juste Chat'doe!

Pourquoi? Ben c'est comme pour vous quand on ne connaît pas votre nom et qu'on vous appelle John Doe...sauf que moi je ne suis pas un John, mais un chat!

Et pourquoi je ne connais pas mon propre nom?? Mais je vous trouve bien curieux dit donc!

On ne va quand même pas mettre la charrue avant les bœufs...commençons donc par le commencement, d'accord?!




Il y a quelque temps j'ai eu un grave accident. La seule chose dont je me souviens, c'est que je voulais traverser une route et que tout à coup, quelque chose d'énorme et de très rapide m'a percuté...puis il y a eu cette douleur...une douleur atroce et puissante...puis plus rien, j'ai perdu connaissance.

Quand je suis revenu à moi, j'étais comme sonné, j'avais la tête qui tourne et j'avais aussi très très froid.

Sur le moment j'ai voulu me lever, mais c'était impossible!

Dès que je bougeais mes papattes arrières, cette terrible douleur revenait, encore et encore.


Puis il y avait de gros engins en métal qui passaient tout près de moi, à toute vitesse...tellement vite que j'étais complètement tétanisé dès qu'il y en avait un qui passait à un poil de mon corps.

Je ne sais pas combien de temps je suis resté ainsi mais ça m'a paru une éternité. J'avais mal à la tête et j'avais bien du mal à voir clair. Je commençais à ne plus trop sentir mes bouts de papattes quand, venu de nulle part, un de ces engins s'est arrêté tout près de moi.

Je me suis dis que cette fois-ci c'était cuit, que j'allais passer une bonne fois pour toute sous ses immenses roues...mais non...même pas! Le machin s'est ouvert et un humain en est sorti.

Tout de suite je me suis mis en mode "chaton sauvage, m'approche pas ou je te promets que tu vas le regretter!"...vous voyez ce que je veux dire? Mais je n'ai pas dû impressionner suffisamment le bipède car malgré mes feulements, mes oreilles plaqués en arrières et mon regard de chaton tueur, cet humain a quand même osé s'approcher de moi.


Elle (car oui, c'était une femelle) baragouinait des trucs que je ne comprenais absolument pas! Elle n'a sûrement pas fait attention que j'étais un chaton et que de ce fait, je ne pouvais pas saisir le moindre son qui sortait de sa bouche, mais bon, je ne lui en veux pas, ce n'est qu'un humain.

Malgré cette incompréhension, je pense qu'elle a bien compris que je n'étais pas très en forme et que j'avais besoin d'aide.

Sur le moment je ne sais pas si je devais être soulagé ou complètement paniqué à l'idée qu'un bipède me prenne dans les bras. Je suis resté...comme depuis un moment...totalement tétanisé!

De temps en temps je feulais un petit coup, histoire qu'elle n'oublie pas que, quand même, elle a à faire à une petite panthère noire super sauvage!


L'humaine m'a transporté dans l'engin et m'a emmené dans un endroit totalement étrange:

il y avait d'autres humains qui se sont occupés de moi, qui m'ont tourné dans tous les sens, qui m'ont mis sur un plateau tout froid et m'ont regardé avec une lumière super forte dans les yeux.

Après tout ça, ils ont parlé entre eux, mais impossible de savoir ce qu'ils se disaient...excusez-moi mais je n'ai pas appris à parler l'humain!

Mon instinct me disait que je n'avais rien à craindre mais que je devais quand même rester vigilant.

On sait très bien qu'ils sont capables de tout ces bipèdes!!


Une fois qu'ils avaient fini de jacter tous ensemble, l'humaine m'a remise dans l'engin et m'a emmené dans un autre endroit...un endroit similaire au premier où, là encore, il y avait des femelles et des mâles bipèdes avec le même pelage (enfin, je crois que vous appelez ça plutôt des vêtements??) et qui, apparemment, m'attendaient.

J'ai été installé dans une cage, mais pas une cage de prison, non, un endroit bien aménagé où il y avait tout le confort et où j'ai enfin pu me reposer un peu.

Pendant tout ce temps passé entre ces deux endroits, j'avais un peu oublié ma douleur, mais lorsque j'ai enfin pu me poser, voilà que mes papattes arrières ont recommencé à me faire super mal!!

Je crois qu'on appelle ça le contre-coup ou un truc dans ce genre.



Peu de temps après, un des bipèdes est venu pour me faire des soins, elle m'a mis un truc dans la papatte avant et je me suis senti tout vaporeux! Ma tête était toute lourde et je me suis paisiblement endormi.

A mon réveil, j'avais déjà un peu moins mal mais je n'arrivais toujours pas à me servir de mes pattes et j'avais toujours un œil qui ne fonctionnait plus!

J'ai pu manger un peu et faire mes petits besoins. J'avais toujours un drôle de tuyau attaché à ma patte, j'ai bien hésité à le grignoter pour m'en libérer mais je n'avais pas la force de le faire.


Je ne peux pas vous dire combien de temps je suis resté ainsi dans cette cage. J'ai bien dû faire au moins trois ou quatre dodos.

Puis, un matin, alors qu'on devait me servir mon petit-déjeuner, une de mes infirmières est arrivée pour m'emmener dans une autre pièce. Encore une fois, histoire de montrer mon mécontentement (nous les chats on n'aime pas qu'on change nos habitudes!!) j'ai feulé deux ou trois coups et elle m'a ensuite posé sur une table qui était toute froide.

Après ça, un autre humain est entré et m'a parlé...impossible de vous dire ce qu'il m'a dit...toujours ce problème de compréhension de la langue (faudra que je pense à prendre des cours), il a injecté un truc dans le tuyau qui était rattaché à ma patte et après ça...plus rien, le trou noir.


A mon réveil, la première chose que j'ai ressenti, c'est que je ne pouvais plus ouvrir les paupières de mon œil abîmé.

D'ailleurs, je crois bien que je n'ai carrément plus d'œil du tout de ce côté là. En même temps, je n'y voyait plus rien et donc il ne me servait plus du tout.

Après avoir donc ouvert le seul œil qui me restait, j'ai senti une vive douleur dans les papattes arrières.

Je ne sais pas ce qu'ils m'ont fait mais j'avais des trucs collés sur les cuisses et comme une drôle de sensation dans les pattes.

Après ça, de très gentilles infirmières se sont relayées pour s'occuper de moi et me faire des soins.

Elles venaient me mettre des trucs dans le tuyau qui était toujours rattaché à ma patte avant et ça me soulageait beaucoup, mes douleurs s'estompaient peu à peu. En plus de ça, elles me parlaient beaucoup et me caressaient et ça me faisait du bien, je me sentais apaisé et en sécurité.



Après quelques dodos, j'allais clairement mieux et je pouvais enfin de nouveau bouger mes pattounes arrières sans trop de douleurs. Je pense pouvoir dire que l'humain (que je vais appelé doc) m'a réparé les pattes.

Elles étaient toute cassées après mon accident et il a réussi à les rafistoler.

Une fois requinqué, j'ai pu quitter cet endroit et j'ai été conduit dans un dernier lieu: le Nid.


Et me voilà à présent ici...cela fait peu de temps, mais je m'y sens très bien!

Pour le moment je n'ai pas encore le droit de sortir de ma cage, car je n'ai pas le droit de trop bouger à cause de mes papattes qui doivent encore guérir, mais j'ai pu faire la connaissance de copains et copines à travers les grilles et ils sont tous super sympas.

C'est eux qui m'ont appris où j'étais et pourquoi j'ai atterri ici.

Le Nid est un peu comme un "orphelinat pour chats et chatons sans famille".

Ici on accueille des petits malheureux qui ne savent pas où aller et qui sont parfois malades, comme moi.

J'ai fait la connaissance de plein d'amis qui, comme moi, se sont retrouvés dans la mouise et ont pu être recueilli au Nid.

Ils me tiennent compagnie et on discute bien ensemble...pour une fois que je comprends ce qu'on me dit!!


Les copains sont venus me voir le premier jour et m'ont demandé d'où je venais et ce qu'il m'était arrivé, mais je suis incapable de leur répondre. Je ne me souviens pas de ma vie avant mon accident. Je ne me souviens même pas comment je me suis retrouvé sur cette route.

Je sais juste que je suis Chat'Doe et que je suis un petit chaton d'à peine deux mois et demi.

J'ai eu un grave accident de la route et suite à ça j'ai perdu un œil et j'ai dû subir une opération des papattes arrières qui étaient très abîmées.


Je vais avoir besoin de pas mal de temps pour guérir et me remettre de mes émotions mais je sens qu'au Nid je vais pouvoir me reconstruire (dans tous les sens du terme!).

J'ai hâte de pouvoir tester mes nouvelles papattes toutes réparées et gambader de nouveau dans la nature!

Vivre ma petite vie de chaton et faire le fou avec mes nouveaux amis.


Vous connaissez Steve Austin? L'homme qui valait trois milliards? Ca vous parle??

Ben moi, Chat'Doe, je suis un peu pareil, sauf que j'ai pas coûté aussi cher, hein!

Pas sûr que le doc ait fait en sorte que j'ai des super-pouvoirs, mais si j'arrive déjà à récupérer la mobilité complète de mes pattounes, ça serait déjà super!


Je ne manquerai pas de vous donner de mes nouvelles et j'espère qu'elles seront bonnes!


Sur ce, je vous laisse, je vais tailler une bavette avec mon copain Rico.


Petit coup de tête...et petit feulement discret (ben oui, j'suis un p'tit sauvageon quand même!!),

A bientôt,

Chat'Doe


Message du Nid:


Le petit "CHAT'DOE" a été trouvé accidenté au bord d'une route, près de Dijon.

Heureusement une bonne âme l'a récupéré et l'a tout de suite conduit dans la clinique vétérinaire la plus proche où il a reçu les premiers soins. Entre temps, nous avions été sollicité pour une prise en charge. Au vu de l'état de ce petit chaton, nous avons bien évidemment accepté.

Il a été rapatrié à la clinique vétérinaire d'Ahuy où il a été vu par le Dr Fort, vétérinaire et spécialisé en orthopédie.

Les radios des pattes arrières montraient des fractures aux deux fémurs dont une très complexe.

Le petit chaton avait également un œil percé.

Une intervention a été programmée durant laquelle le vétérinaire a placé une broche dans chaque fémur et a procédé à l'énucléation de son œil perdu.

Chat'Doe est ensuite resté encore toute une semaine sous surveillance à la clinique et a ensuite pu rejoindre le Nid.

Il doit encore faire ce qu'on appelle de la "cagothérapie", afin de mettre toutes les chances de son côté pour que la consolidation des os se fasse le mieux possible.

Notre association ne s'attendait pas à devoir faire face à tous ces frais vétérinaires qui s'ajoutent à ceux que nous avons déjà et qui sont très importants.

Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez le faire en faisant un don à notre association via notre site ou encore en nous envoyant un don par courrier à l'adresse suivante:


Association Nid'Accueil

Le Fourneau

21580 Cussey-les-Forges


Précisez sur le chèque: "soins CHAT'DOE"


Merci par avance pour votre soutien!

Chat'leureusement,

L'équipe Nid'Accueil


Posts à l'affiche
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Association à but non lucratif régie par la loi 1901