La peur de ma vie!

November 25, 2018

Bêeeee à vous! Moi c'est Jeb, je ne pense pas m'être déjà présenté, il faut dire que je ne suis pas du genre "expressif", je suis plutôt de nature timide et je n'ai pas pour habitude d'étaler ma vie privée sur les réseaux sociaux...mais là j'ai envie de vous dire que c'était une nécessité car ma vie a été quelque peu chamboulée ces derniers jours...je vous explique: je suis arrivée au Nid avec d'autres copains moutons il y a quelques années. On était tous des potes d'enfance, donc vous comprendrez à quel point nous étions attachés l'un à l'autre. 

Au fur et à mesure des semaines et des mois qui passaient, j'ai vu partir quelques uns de mes copains, tous partaient pour recommencer une nouvelle vie autre part...mais je vous rassure, dans des endroits où ils ne craignaient pas de finir en brochettes! 

 

Au finale nous n'étions plus que quatre au Nid. Notre mission (si vous l'acceptez): entretenir les espaces verts de cette propriété...et il y avait du boulot!!   

J'oubliais de vous préciser que j'étais le plus jeune de la bande et si vous ne le savez pas, un mouton peut vivre entre 10 et 11 ans.

Tout ça pour dire que j'ai vu partir deux autres de mes amis...emportés par l'âge...à quelques années d'intervalles. 

 

Depuis, nous n'étions donc plus que deux: Shaun et ma pomme! 

Shaun est, contrairement à moi, un mouton très sociable...il ressent le besoin d'aller vers les humains et il adore l'attention qu'on lui porte. 

Je vous le dit tout net, c'est pas du tout mon cas!! 

Mais je dois quand même avouer que les humains du Nid s'occupent drôlement bien de nous. D'ailleurs, depuis peu, on a même changé de maison et maintenant on n'est plus obligé de vivre sous une tente mais dans une belle maison en dur avec tout le confort: de l'eau et même des vrais râteliers! C'est vraiment le top!!

 

Je crois que je m'égare un peu...alors revenons à nos moutons!

Tout ça pour en venir à la semaine dernière...nous étions donc, avec Shaun, en train de brouter tranquillement (comme à notre habitude), j'avais repéré des brindilles qui me semblaient bien appétissantes et Shaun était quelques mètres derrière moi. 

Nous voilà donc en train de casser la croûte...sifflotant par-ci, par-là...un après-midi comme un autre quoi. 

Au bout d'un certain temps j'ai trouvé ça bizarre que Shaun ne m'ait pas rejoint. Je l'avais pourtant prévenu que j'avais trouvé des brindilles super bonnes et c'est là qu'en me retournant je l'ai aperçu, au loin, couché dans l'herbe.

J'avoue que la première chose à laquelle j'ai pensé: quel gros fainéant, il est encore en train de faire la sieste! 

Je me suis donc rapproché...en fait il ne dormait pas du tout...et là, grosse panique à bord...je me mets à courir pour le rejoindre. Shaun était couché là et impossible de se relever. Il ne sait pas lui même vraiment ce qui s'est passé. 

Je ne savais pas quoi faire, je voyais bien qu'il essayait de se lever mais n'y parvenait pas...quel stress!!

Alors je me suis mis à le pousser, peut-être avait il juste besoin d'un coup de main?

Il faut dire qu'on était justement dans un endroit du pré où le terrain est légèrement en pente et on ne peut pas non plus dire que Shaun est un poids plume, si vous voyez ce que je veux dire. 

Je prends donc mon élan et j'y vais de toutes mes forces...boum...boum...boum...je donne des coups de tête pour l'aider, mais en vain.

Shaun est resté couché là, me disant qu'il n'y parvient pas, il ne sentait plus ses pattes arrières. 

 

Heureusement les humains présents ce jour-là s'en sont vite rendu compte et sont venus le voir et elles aussi ont essayé de le relever...mais rien y faisait...

Je ne vous raconte pas dans quel état j'étais, la panique totale!!

Je me suis dis: non, s'il vous plaît, pas lui, c'est le seul ami qu'il me reste! 

Vous savez, on ne peut pas vivre seul, nous les moutons. On a pour habitude de vive en groupe car sinon on déprime grave et on se laisse mourir. 

Les humains ont fini par le mettre sur une couverture et l'ont transporté jusqu'à dans notre maison (qu'ils appellent bergerie...allez savoir pourquoi?). 

Je tournais en rond...tournais et tournais...impossible de me calmer.

 

Le soleil s'est couché et il faisait déjà nuit lorsqu'un autre humain, le docmouton, est enfin venu voir Shaun.

Il l'a d'abord ausculté et lui a ensuite fait des piqûres. Shaun n'a pas eu mal mais il était très inquiet. 

Une fois le doc reparti, il a été bien installé afin de ne pas être complètement couché car c'est pas bon pour nous...ça nous retourne l'estomac et après c'est la cata! 

J'ai pu aller le voir pour le rassurer (et me rassurer par la même occasion). 

 

Le lendemain</