Ce n'est pas un poisson d'avril...

April 1, 2019

Bêêên le bonjour à vous! 

Si vous saviez comme j'avais hâte hâte hâte de venir vous annoncer une grande nouvelle qui a complètement changé ma vie de bélier...mais avant toute chose, que suis-je impoli, j'ai complètement oublié de me présenter: je suis Jeb, le bélier du Nid...et vous savez quoi?!

Ben il y a une semaine tout pile, je suis devenu papa!! 

Oui, oui, vous avez bien lu et je vous rassure tout de suite, ce n'est en rien un poisson d'avril...j'vois bien que vous doutez déjà de la véracité de mes propos. 

 

                                                         C'est moi! L'heureux papa!! 

Vous vous dites sûrement: mais comment est-ce possible?? Et qui est la maman? Et comment va le petit? 

 

Alors, une chose après l'autre...

C'était il y a huit jours exactement, tôt le matin, ma belle Nuage s'était plainte d'avoir un peu mal au ventre. Je vous avoue que je me suis douté de rien du tout. 

Elle est partie s'isoler un peu, vers le bas de la propriété et moi, avec Bobinette et Homère, on a tranquillement continué à discuter entre deux bouchées d'herbes fraîches, légèrement humidifiées par la rosée du matin...un vrai régal, vous devriez goûter! 

Comme à ses habitudes, notre protectrice est venue nous apporter nos granulés ainsi qu'une bonne portion de bon foin délicieux lorsqu'elle s'est soudainement rendu compte que Nuage n'était pas avec nous. 

On a bien tenté de lui expliquer qu'elle était en contrebas mais apparemment l'humaine ne comprend absolument pas le mouton...dommage, cela nous faciliterait drôlement la vie! 

Elle a donc commencé à appeler ma douce Nuage et à la chercher partout. 

C'est vrai que cela faisait déjà un bon moment qu'elle était partie...alors je me suis mis également à paniquer un peu! Peut-être lui était-il arrivé malheur?  

 

Puis, arrivant du bas, j'ai vu la belle silhouette de ma dulcinée remontant tranquillement pour nous rejoindre. 

J'étais soulagé...pfffiou! 

Mais c'est exactement à cet instant même que j'ai aperçu, pour la première fois, ce petit être qui la suivait, un peu maladroitement certes, mais dans un tempo très régulier...un petit agneau! 

Sur le coup, j'ai bien cru que j'allais tomber les quatre fers en l'air dans mon foin et que mon cœur allait s'arrêter de battre tellement j'étais sous le choc! 

D'ailleurs, je crois bien que notre protectrice était dans le même état que moi...que nous tous!

Sauf Bobinette, qui n'avait pas l'air si surprise...m'auraient-elles toutes les deux caché ce secret? 

J'ai bien entendu été voir Nuage tout de suite afin de m'assurer qu'elle se portait bien ainsi que son petit. 

Elle semblait un peu fatiguée mais heureuse de me présenter le dernier-né du Nid! 

 

Si vous saviez comme il est beau ce petit bout! J'ai fondu tel un marshmallow au-dessus d'un feu de camp lorsque je me suis approché de lui...c'était indescriptible. 

Il était tel que je m'étais toujours imaginé mon premier petit...d'un blanc pur avec quelques taches par-ci par-là. Une petite truffe rose bonbon et des jambes bien fortes et hautes! 

Avec Nuage nous n'avons pas tergiversé longtemps pour ce qui est du nom: ce sera Popeye. 

Il était à peu près haut comme trois pommes et il pesait aussi lourd qu'un chat! 

L'humaine l'a bien sûr regardé sous toutes les coutures, histoire de vérifier s'il allait bien et elle a également ausculté Nuage pour voir si la mise bas s'était bien passée. 

Mère et fils se portaient à ravir et nous avons pu aller voir ce petit Popeye de plus près avec Bobinette