Poupette la petite poucette...

November 30, 2019

Chat'lut les humains! 

Mon petit nom c'est Poupette et ce mois-ci c'est mon portrait que vous allez découvrir. 

En fait, j'avoue que j'ai un peu grillé la place à ma copine Taylor, mais franchement elle est tellement sympa qu'elle ne m'en voudra pas! 

En plus, elle m'a dit qu'elle serait contente pour moi si grâce à ça je pouvais trouver une famille d'adoption...alors bon...vous voyez comme elle est sympa! 

 

J'vais pas tourner autour du pot. Mon but est clair: je veux des humains pour moi toute seule! 

Vous allez peut-être vous dire: "Ouh là! La petite Poupette va bien vite en besogne!" 

Mais faut me comprendre, cela fait des semaines voire des mois que j'attends que quelqu'un craque sur ma petite bouille et jusque-là...personne! 

 

Du coup je me suis dit au fond de moi: allez Poupette, prends les choses en pattes et présente-toi toute officiellement. Peut-être que l'un ou l'autre sera touché par ton histoire. 

 

J'vais d'abord commencer par là...vous raconter un peu ma life, comme ça vous saurez à qui vous avez affaire!

                                          

                                                       Ch'est ma petite bouille à moi! 

 

Cela fait déjà un petit moment que je loge au Nid et avant ça, j'étais avec mes frères et soeurs et on avait même une maman. 

Notre mère s'occupait très bien de notre grosse fratrie et on était très heureux! Mais il y avait ce bipède...il ne m'inspirait pas confiance...au départ je ne savais pas pourquoi, mais j'ai vite compris que mon sixième sens ne me trompait pas! 

On commençait à être bien débrouillards avec mes frangins et frangines et un jour, l'humain nous a tous mis dans un carton en nous disant qu'on allait faire une petite promenade matinale. 

Il nous a tous emmenés dans un chouette endroit que vous appelez "forêt" et nous a dit qu'on pouvait aller jouer à "chat" dans les buissons. Avec les autres on était tout excités à l'idée de se faire une belle partie de jeu et on est partis en courant sans vraiment réfléchir...sauf que, au bout d'un certain temps, l'un de mes frères a commencé à chouiner en disant qu'il avait faim et froid et puis ce fut au tour d'une de mes soeurs. 

Je ne sais pas combien de temps s'était vraiment écoulé mais lorsqu'on a cherché à retrouver le bipède...ben il avait disparu! 

On était là, dans cet endroit humide et froid, sans notre maman et sans rien à manger...on était perdus et totalement effrayés. 

 

Après coup, je me dis qu'on aurait dû prendre une poignée de croquettes et les mettre dans notre sac banane (oui, oui, on a tous un minuscule sac banane sur le bidou...vérifiez par vous-même si vous ne me croyez pas!) afin d'en semer le long du chemin. 

On aurait facilement retrouvé notre maison et aussi notre maman! 

Pfff! Qui aurait pu penser que ce bipède allait lâchement nous abandonner à notre triste sort?! 

 

Après quelques pleurs de désespoir et un gros moment de panique, on a décidé de rester groupés et de regarder autour de nous si l'un de ces arbres ou buissons ne nous étaient pas familiers.

L'un de mes frangins m'a dit: "Mais punaise, tu vois pas que tout se ressemble ici?! On est complètement perdus et sans notre mère nous allons tous mourir!!" 

Je l'ai pris dans mes pattes, lui ai fait un petit bisou de nez pour le calmer et aussi pour le réconforter. 

C'est à ce moment-là que nous avons tous entendu un drôle de bruit à quelques mètres de nous. 

Vite, nous nous sommes cachés dans un buisson craignant une vilaine bête sauvage, prête à tous nous dévorer!! 

J'ai passé ma petite tête à travers le buisson pour observer les environs et là, je n'ai pas vu de bête sauvage...ni aucun monstre prêt à nous manger...non, juste une humaine qui se baladait. 

 

Moi j'avais très envie d'aller la voir, me disant qu'elle allait pouvoir nous ramener auprès de notre mère, mais certains de mes frères et soeurs étaient terrorisés à l'idée de faire de nouveau confiance à un bipède. Pourquoi serait-il autrement que le précédent? 

On a commencé à tous se disputer et il a fallu qu'on tire à la courte paille pour savoir si on allait y aller ou rester cachés. 

Finalement je l'ai remporté et tout doucement, j'ai traversé le buisson afin de me diriger droit vers l'humaine. 

Tout de suite lorsqu'elle m'a aperçue, elle s'est mise à me parler tout doucement. Sa voix était apaisante et ça m'a rapidement mise en confiance. 

Avec mes autres frères et soeurs, nous nous sommes approchés d'elle, lentement, mais sûrement...

Elle nous a pris dans ses bras et j'peux vous dire qu'il n'y a rien de mieux que la vraie chaleur humaine! 

On s'est tous mis à hurler: "On a faim...s'il te plaît, donne-nous à manger!!" 

Je voyais bien qu'elle ne comprenait pas le chat, mais je crois que même sans nous comprendre, elle a vite réalisé qu'on était tous très affamés. 

 

Elle nous a amenés dans son chez elle, où nous avons pu nous réchauffer et aussi manger un morceau. Cela a fait un bien fou!! 

Je ne sais pas combien de temps nous avons pu rester dans cette forêt mais cela m'a paru être une éternité!! 

Après ce copieux repas, elle nous a tous câlinés et on a pu se mettre dans une couverture toute douillette pour faire un petit somme...bien mérité! On a pas mis longtemps avant de tomber dans les bras de Morphée!

 

Entre temps une autre humaine est arrivée, elle aussi très gentille, et elle est venue nous faire un coucou. Elle s'intéressait beaucoup à deux de mes frangins, les plus costauds...et eux semblaient très contents de pouvoir rester dans ses bras. 

Le temps de dire "ouf", mes deux frères étaient repartis avec la bipède et nous n'étions plus que quatre! 

Ce fut ensuite à notre tour de repartir...j'avais un petit espoir...celui de retrouver enfin ma mère...mais jusqu'à aujourd'hui je ne l'ai plus jamais revue. 

 

Nous avons tous les quatre été conduits dans un endroit appelé le Nid. C'est une sorte d'orphelinat pour chatons et chats sans famille. 

Là-bas nous avons été très gentiment accueillis par une humaine, deux toutous et tout un tas d'autres chats et chatons! 

Il y en a tant que je n'ai pas pu tous les compter sur les griffes de mes deux pattes! 

Comme on était pas vraiment au top de notre forme, on a tout d'abord été "isolés" dans une cage. 

Ma petite soeur et un autre de mes frangins avaient terriblement mal au ventre et une bonne grosse courante...

Quant à mon autre frérot et moi-même, nous étions tous les deux enrhumés. 

L'état de ma petite frangine ne s'est pas amélioré et au bout de quelques jours...malgré les bons soins apportés, elle nous a quittés. 

Mon frère Papouille, lui, était plus costaud et s'en est heureusement sorti. 

 

                                              On était tout riquiqui et tout chétifs...

 

 

Pour ma part, j'ai continué à souffrir de ce satané rhume qui n'en finissait pas et l'humaine me donnait tous les jours des cachets infâmes qui étaient censés me faire du bien...puis le pire est arrivé...

Cela a commencé avec un simple oeil gonflé. J'arrêtais pas de me frotter car ça piquait terriblement et ça coulait aussi. 

Notre protectrice me mettait tous les jours de la pommade mais j'avais l'impression que rien n'y faisait, mon petit oeil me faisait de plus en plus mal...et je n'y voyais plus rien du tout! 

Voyant que cela ne s'arrangeait pas, les bipèdes ont fini par me conduire chez le "fameux docminou"...celui que tout le monde connait ici! 

Je savais plus ou moins à quoi m'attendre car certains copains et copines du Nid m'avaient un peu expliqué. 

J'ai vu un premier doc, très gentille, qui était très très inquiète pour mon oeil. 

Histoire d'en savoir un peu plus, j'ai