Oui, nous sommes des fins gourmets!

Chat'lutations les plus sincères à vous, chers humains!

Je me prénomme Minouche et peut-être que certains d'entre vous me connaissent déjà? Il faut dire que je suis un peu connu comme le loup blanc!

J'ai, comment vous dire, une certaine "réputation" au Nid...en tout cas je ne laisse personne indifférent.

Certains pourraient dire que je suis très caractériel, certes, personnellement je pense surtout savoir ce que je veux!

Coucou! Ch'est moi, Minouche!

Eh bien oui, nous ne sommes pas tous de gentilles peluches que vous pouvez papouiller comme vous voulez et quand vous voulez...oh là là, comme je méprise tous ces chats qui se donnent corps et âme à leur maître! Tel un chien! Beurk!!

Enfin, ceci est un tout autre sujet, peut-être que je l'aborderai une prochaine fois.

Aujourd'hui je viens vous parler de quelque chose de très important, un truc clairement vital pour nous tous: notre alimentation.

Certains bipèdes ayant la chance de partager leur vie avec un félin (ou même plusieurs) pensent peut-être que nous sommes "difficiles" en matière de nourriture.

Ceci est plus ou moins vrai, je vous l'accorde...mais je me devais de vous expliquer pourquoi afin de mieux nous comprendre et ainsi mieux nous nourrir.

Déjà, vous devez savoir que nous sommes des chasseurs grignoteurs.

Ce sont donc surtout les particularités de notre comportement alimentaire qui expliquent cette étiquette de "fin gourmet" que vous nous mettez!

En apparence vous pensez que nous chipotons et que nous sommes très difficiles, mais en fait c'est une fausse idée reçue.

Dans la nature, lorsque nous n'avons pas d'esclave humain à disposition, nous chassons des proies uniquement lorsque nous avons un p'tit creux.

Alors quand on mange trois ou quatre croquettes par-ci par-là et que nous repartons vaquer à nos occupations de félin...c'est tout à fait normal! Le fait de grignoter à longueur de journée peut vous faire penser que nous n'apprécions peut-être pas ce que vous nous présentez...mais en fait c'est uniquement que nous mangeons à notre faim et à un rythme qui est propre à chacun de nous.

Nous ne sommes pas du tout comme ces chiens qui se jettent sans aucun contrôle sur leur gamelle et qui engloutissent le tout comme s'il n'y avait pas de lendemain...nous avons bien plus de classe que ça!

Maintenant que les bases sont posées, passons aux choses sérieuses: l'ambiance!

Ben oui, vous aimeriez manger dans vos toilettes ou dans des assiettes sales vous?!

Eh bien nous non plus on n'aime pas ça! Nous avons l'odorat très fin et délicat, ce qui est à prendre en compte lorsque vous nous servez notre repas.

Certains d'entre nous aiment manger dans une totale tranquillité quand d'autres préfèrent la convivialité et la présence de leur humain. A vous de nous observer afin de connaître notre préférence! Faites des efforts quand même!

Une chose que nous avons tous en commun, c'est que nous n'aimons pas du tout manger près de notre bac à litière. Ces odeurs nauséabondes qui en émanent nous dégoutent complètement...beurk!

A qui cela ne couperait-il pas l'appétit entre nous?!

Puis il y a aussi l'hygiène de nos gamelles...parlons-en...vous lavez bien vos assiettes vous?!

Ben ça serait bien de faire pareil pour les nôtres et à chaque repas s'il vous plaît.

Les restes de nourriture rances dans les gamelles, il n'y a rien de pire pour nous pourrir la truffe.

Mais attention, n'en faites pas trop non plus avec vos nombreux produits parfumés à outrance dont l'odeur reste ensuite dans nos récipients. Cela donne clairement un très mauvais goût à notre pâtée et à nos croquettes...goût que nous n'apprécions pas du tout.

Rincez simplement à l'eau chaude avec une pointe de savon, cela suffit amplement!

Point trop n'en faut comme vous dites si bien!

Autre bon conseil que je peux vous donner, c'est le choix de la gamelle: vous serez gentils d'éviter le plastique qui retient beaucoup trop les odeurs et puis ce n'est pas bien pour notre planète..alors bon.

La forme du dit récipient a également son importance. Il doit être assez large et peu profond pour nous permettre d'aller chercher la boustifaille sans pour autant que nos moustachios ne touchent le rebord...c'est une sensation extrêmement désagréable pour nous et après on s'en tartine partout et on doit passer des heures à se nettoyer!

Elles sont clairement pas assez larges ces écuelles!! On s'en met partout!

A présent que nous avons évoqué le matériel, parlons emplacement adapté.

Hors de question pour nous de manger dans un couloir ou encore un lieu de passage!

Nous avons besoin de calme et de stabilité. Oubliez aussi les endroits exposés aux courants d'air...c'est juste horrible!

Autre point important: c'est que chacun ait sa propre assiette, ça va de soi!

Si votre chat a la chance d'être chat unique, tant mieux pour lui...mais si vous avez plusieurs minous à servir, chacun doit avoir sa propre gamelle pour manger à son rythme et ce, sans être dans le stress et la précipitation.

Et bien sûr chacun doit pouvoir déguster son repas à bonne distance de son voisin.

Pas besoin de sentir le souffle de l'autre contre sa truffe ou encore de recevoir des postillons d'un autre dans sa propre écuelle!

Garde tes distances! J'ai pas envie que tu crachouilles dans mon assiette!

Chacun sa gamelle on a dit...arrêtez de bousculer...

Vous voyez, y en a pour tout le monde!

Passons aux choses sérieuses: la nourriture!

Tout comme vous, nous n'apprécions pas les aliments avariés. Lorsque vous nous servez de la pâtée, n'hésitez pas à débarrasser les restes et à nettoyer la gamelle dès que nous avons fini notre grignotage. Inutile de nous servir des portions énormes...comme je vous le disais plus haut, nous aimons picorer tout au long de la journée et de la nuit.

Après, c'est à vous de voir, si vous aimez jeter inutilement de la nourriture par la fenêtre!!

Et on oublie les écuelles qui restent pleines et qui se dessèchent à l'air libre...impossible pour nous d'avaler ça, trop de risques de se choper une salmonelle au passage! Sans parler des mouches qui n'hésitent pas à pondre dedans lors des grosses chaleurs. Vous voulez peut-être nous empoisonner ou quoi?!

Et s'il vous plaît...arrêtez de nous servir des plats qui sortent tout droit de votre armoire froide que vous appelez "frigo". Nos papilles gustatives sont très délicates et fragiles et nous détestons consommer des aliments froids.

Notre péché mignon: la pâtée à température ambiante, voire même un peu chaude.

A température corporelle par exemple (38°C)...cela nous donne l'impression de déguster une proie fraîchement tuée! Miam!!

Pour ce qui est des croquettes, ce sont des bons petits encas que nous pouvons consommer quand nous avons un petit creux dans la journée et la nuit.

Merci de nous en laisser en permanence à disposition afin de satisfaire toutes nos petites fringales!

Si vous prenez des gros sacs de croquettes, n'hésitez pas à les mettre à l'abri, afin d'éviter qu'elles s'éventent ou ne rancissent. Un seau ou une boîte fera clairement l'affaire....faites marcher votre imagination.

Petite précision: si vous stockez notre boustifaille dans un récipient, merci de bien vouloir le nettoyer de temps à autre car la graisse contenue dans la nourriture sèche a tendance à se déposer contre les parois et à donner un mauvais goût aux croquettes.

Vérification de la marchandise...on ne mange pas n'importe quoi ici!

Ok! J'ai été au fond des choses et tout est dans les normes!

Bon, là je vous vois déjà arriver avec vos grands sabots...à nous reprocher d'être trop délicats et compliqués...mais bon, j'ai envie de vous dire que cela ne tient qu'à vous de nous donner goût à tout!

Il faut savoir que la diversification alimentaire est essentielle et importante après notre sevrage, vers l'âge de deux mois. Plus vous diversifiez notre nourriture à cet âge, plus nous serons ouverts aux expériences gustatives à l'âge adulte.

Contrairement à ce que vous pouvez penser, nous sommes des êtres très curieux et toujours partants pour tester de nouveaux mets. On n'hésitera pas à se tourner vers un aliment différent et dédaigner l'ancien. Cependant, je préfère vous prévenir, cela peut entraîner chez nous un cercle vicieux...comme on se lasse très vite, on cherchera sans arrêt la nouveauté et vous penserez qu'on fait des caprices alimentaires, ce qui est complètement faux! C'est le chat qui se mord la queue quoi!

Aussi, il faut le dire (même si je ne suis, personnellement, pas concerné par ce sujet), faites attention lorsque vous nous présentez des nouvelles saveurs car quand on découvre quelque chose de nouveau que nous apprécions, nous avons pour habitude d'en consommer un peu plus que normalement...et cela peut être un piège pour les minous ayant tendance à l'embonpoint.

Mais soyons honnête, des chats obèses il y en a peu quand même...

Un peu le poil épais...c'est tout!

Je souhaite quand même aborder un sujet qui me semble important lorsqu'on parle d'alimentation féline, c'est le manque d'appétit...le vrai!

Parce que, oui, nous sommes quelque peu "difficiles" en terme de boustifaille, mais parfois nous avons de bonnes raisons de l'être: lorsque nous sommes malades ou que nous souffrons.

Plusieurs choses doivent vous alerter lorsque votre félin perd l'appétit:

s'il va vers sa gamelle et qu'il tente de manger sans y parvenir, peut-être a-t-il des douleurs dans la bouche?

Nous, les chats, sommes très fragiles à ce niveau-là et nous pouvons être touchés par plusieurs pathologies comme la gingivite qui peut être provoquée par un trop grand dépôt de tartre sur les quenottes ou encore une ou plusieurs mauvaises dents. Cette inflammation de la gencive, qui peut parfois devenir chronique, peut également être déclenchée par d'autres affections comme le fameux coryza ou des maladies plus graves comme le sida et la leucose.

Si vous voyez que votre compagnon à quatre pattes a du mal à se nourrir, n'hésitez surtout pas à consulter un docminou qui pourra très certainement vous donner la cause de ce manque d'appétit.

Parfois nous pouvons également souffrir de ce qu'on appelle des ulcères de la bouche ou plus communément appelés: des aphtes.

Ils peuvent se situer sur notre langue ou encore le palais et j'peux vous dire que c'est super méga douloureux pour nous!

Cela provoque souvent d'autres symptômes comme une salivation excessive ou le fait qu'on ne se toilette plus à cause de la douleur provoquée par ces lésions.

Là aussi il est préférable de nous conduire chez le doc pour savoir d'où cela vient...une simple baisse de forme ou une affection des reins? Les causes peuvent être nombreuses!

Et comme nous sommes des êtres vivants, non seulement notre santé physique peut entraîner des modifications de notre appétit mais aussi notre psychisme.

Lorsque nous sommes déprimés ou mal dans notre peau, cela peut provoquer chez nous des problèmes d'ordre alimentaire comme l'anorexie ou la boulimie.

Une dépression chronique peut même entraîner des périodes alternées de boulimie et d'anorexie, vous pensez alors que votre chat est capricieux alors qu'il n'est pas bien dans sa peau, le pauvre!

Je vais vous donner un bon conseil: observez-nous attentivement au quotidien!

En plus, on adore ça quand vous nous consacrez toute votre attention. Après tout, personne ne nous connaît mieux que vous, qui partagez notre vie et qui nous aimez!

Si vous voyez que notre comportement change subitement ou que nous perdons ou prenons trop de poids, que nous présentons d'autres symptômes comme de l'apathie, de la fatigue, des vomissements, de la diarrhée ou que sais-je...n'hésitez pas à nous emmener voir le docminou pour qu'il fasse un petit check-up afin d'être sûr que ce n'est rien de grave.

Si cela est provoqué par un gros chagrin, une dépression passagère (le décès d'un proche...chat, chien, humain,...) ou un stress, vous pouvez tenter des petites choses qui pourront nous aider à aller mieux et nous redonner la joie de vivre. Certains compléments peuvent nous aider à passer ces caps difficiles de la vie! N'hésitez pas à en parler au vétérinaire, il saura vous orienter vers le bon produit.

Car oui, même si on n'aime clairement pas prendre des médocs...parfois il faut savoir se faire aider pour aller mieux!

Vous pensiez peut-être que je vous donnerais LA solution pour que votre minou soit moins difficile?

Faut pas rêver quand même...je vous donne des pistes mais c'est à vous de vous creuser un peu la cervelle pour ce qui est des recettes à mettre en place.

Dites-vous bien que peu importe si vous donnez de la nourriture humide ou sèche...pâtée ou viande et poisson frais...l'essentiel réside dans l'équilibre!

Une alimentation peu variée ou mal adaptée peut, comme chez vous, provoquer chez nous de graves carences.

Autre mauvaise idée: la privation ou le jeûne. Cela peut avoir des conséquences désastreuses pour nous les chats.

Chez la plupart des espèces, l'organisme est tout à fait capable de s'adapter au jeûne en puisant dans ses réserves et en réduisant son activité métabolique. Mais nous les chats avons un besoin permanent et très important de protéines...deux fois plus que les toutous par exemple...car nous les utilisons pour fabriquer les glucides qui sont quasiment absents de notre alimentation...ben oui, faut pas oublier que nous sommes des carnivores stricts!

Lors d'une privation alimentaire, nous allons donc devoir faire comme tout le monde, mobiliser nos graisses...très mauvaise idée! Celles-ci vont s'accumuler au niveau du foie qui ne pourra pas les évacuer, les transporteurs étant composés de protéines.

Résultat: on va développer une maladie appelée lipidose ou stéatose hépatique qui correspond littéralement à ce qu'on appelle un "foie gras" tel qu'on l'observe chez les oies ou canards gavés!

Donc interdiction de nous laisser jeûner et surtout quand on est déjà un peu en embonpoint!

Mais je vous fais totalement confiance! Vous saurez faire au mieux pour votre ou vos compagnons félins!

Et attention...si j'apprends que vous avez pas fait ce qu'il faut, je débarque chez vous et ça va barder! Parole de Minouche!!

J'espère en tout cas avoir pu vous éclairer un peu plus sur ce sujet quelque peu "épineux" qui est l'alimentation féline.

Rien de bien compliqué en soi, il suffit de bien respecter certaines règles simples et le tour est joué!

Sur ce, je pars me faire un petit encas, toutes ces histoires de boustifaille m'ont filé une dalle monstre!!

Coups de tête affectueux...(si j'en ai envie),

Minouche alias Macho

Posts à l'affiche
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Association à but non lucratif régie par la loi 1901